La larve de coccinelle pour lutter naturellement contre les pucerons

Pour lutter contre les pucerons sans solutions chimiques, optez pour l’efficacité d’une méthode naturelle et écologique. Particulièrement adaptée aux pucerons, la larve de coccinelle européenne consomme une quantité incroyable de pucerons. En effet, puisqu’elle est en plein développement, la larve a un appétit énorme et peut manger plus de 100 pucerons par jour. Comme elle ne vole pas et ne s’envole pas, elle reste sur place pour se régaler des pucerons qui perturbent son stade larvaire.

Comment attirer naturellement les larves de coccinelles dans son potager

Tout d’abord, vous devez éliminer tous les traitements insecticides, y compris les traitements biologiques. Ils doivent être limités à des traitements périodiques sur les plantes qui le nécessitent. Le traitement consiste à détruire les pucerons qui sont la principale source de nourriture des coccinelles, ainsi que leurs larves. S’il n’y a pas de pucerons dans votre jardin, il n’y aura pas de coccinelles ! Il faut donc prendre soin des plantes qui les acceptent. Les coccinelles sont connues pour se reproduire et pondre des œufs sur les orties. D’autres plantes, comme les fèves, les capucines… attirent les pucerons, ce qui attire les coccinelles ! Vous pouvez également créer un espace fleuri avec de l’anthémis, de l’achillée millefeuille, de la bourrache, de la centaurée ou de l’absinthe.

Pourquoi lutter contre les pucerons avec la larve de coccinelle ?

Les jardins sont généralement remplis de parasites. Les pucerons sont les ravageurs les plus redoutés par les jardiniers. Ils font partie de la famille des pucerons ; ces minuscules créatures existent en plus de 4000 espèces. Ils sont généralement bleus ou noirs, mais ils peuvent aussi être de couleur verte ou rouge . Leur longueur varie de 1 à 4 millimètres. Les pucerons ont un embout buccal qu’ils utilisent pour aspirer la sève des plantes. Ils produisent également du miellat, une substance qui favorise la croissance des champignons et qui est la principale raison de l’attraction des fourmis qui occupent les mêmes espèces végétales que les pucerons. D’un point de vue visuel, les ravageurs peuvent également être responsables de la déformation des feuilles.

READ  Comment bien entretenir un yucca rostrata ?

Pour quelle larve de coccinelle devez-vous opter ?

Les larves de coccinelles libérées dans les années 1990 sont issues des coccinelles asiatiques (Harmonia Axyridis). Elles constituent une menace sérieuse pour les espèces indigènes dont leurs larves sont dévorées par ces coccinelles qui manquent de nourriture. Elles se reproduisent également rapidement, ce qui en fait une espèce invasive très puissante sur le plan écologique. On peut les identifier grâce à leur dimension (jusqu’à 1 centimètre de long) et leur couleur variable, souvent avec beaucoup de points (photo ci-dessous). Les espèces indigènes de la région sont Adalia bipunctata, également connue sous le nom de « deux points » ou Coccinella septempunctata, « sept points ». Il existe également une coccinelle jaune à points noirs, Propylea quatuordecimpunctata, « à 14 points » ou coccinelle à damier.

5/5