Tout savoir sur le plant de tomate

De nombreuses variétés de tomates, à la saveur et à l’aspect caractéristiques, sont disponibles dans votre magasin de jardinage local. Ces délicieuses tomates vous apporteront des récoltes abondantes, et des plats particulièrement délicieux et vivants !

Choisir la bonne variété pour votre plant de tomate

Chaque variété de plant de tomate est unique et possède des caractéristiques et des particularités distinctes. Vous devez donc décider ce que vous voulez en premier lieu : le rendement en termes de saveur, l’originalité, ou différentes variétés pour pouvoir les adapter à vos plats préférés ! Si vous n’êtes pas sûr de vous, demandez de l’aide au représentant commercial de votre jardinerie.

Il est important de noter que les variétés précoces mûrissent dans les 55 à 60 jours suivant la plantation. Les tomates de mi-saison ont besoin de 70 à 85 jours tandis que les tardives ont besoin de plus de 85 jours. Tenez-en compte lorsque vous planifiez un voyage à la plage !

Sachez qu’un plant de tomate peut vous donner entre 3 et 5 kilogrammes de tomates. Par conséquent, pour une famille type, vous devez planter au moins douze plants !

Il existe deux types distincts de variétés de plants de tomates qui disposent d’une croissance différente.

READ  Pervenche de Madagascar : nos conseils de culture

Les variétés de plant de tomate à port déterminé

Cela signifie qu’elles cessent de croître lorsqu’elles ont une certaine quantité de grappes fructifères. Il s’agit généralement de variétés naines qui peuvent être cultivées sans tuteur, à plat dans le sol. Elles ne nécessitent pas d’ébourgeonnage. Cependant, pour éviter toute salissure qui pourrait se produire lorsque les fruits viennent en contact avec le sol, un « paillage » est indispensable. Il se fait généralement à l’aide d’un plastique noir.

Les variétés de plant de tomate à port indéterminé

Continuent à grandir en hauteur et à produire un bouquet de fleurs en moyenne toutes les 3 à 4 feuilles, tant que les conditions sont favorables. Ces variétés doivent être ébourgeonnées afin d’assurer une production fiable et nécessitent des tuteurs pour tomates.

Par ailleurs, nous distinguons les variétés classiques dites « fixes » des variétés « hybrides F1 ». Les hybrides F1 sont en fait des « super tomates » qui sont supérieures aux variétés traditionnelles en augmentant leur force et leur efficacité.

La culture du plant de tomate.

La tomate est une plante extravagante qui nécessite un sol fertile pour s’épanouir.

Quand mettre en terre le plant de tomate ?

Entre la fin du mois d’avril et le début du mois de mai. En fait, il est préférable d’attendre que les saints de glace soient terminés avant de les planter en terre. Nous vous suggérons d’acheter de jeunes plants et de les transplanter en terre après la dernière chance de gel dans votre région.

La plantation du plant de tomate

Pour planter les plants de tomates, il est essentiel de creuser une ouverture (profondeur de 20-25 cm et diamètre de 25-30 cm) dans la terre meuble du jardin, qui a été désherbée au préalable.

READ  Comment bien entretenir l'aloe vera ?

Plantez la tomate dans le trou de plantation à proximité du tuteur.

Plus les racines d’un plant de tomate sont nombreuses, plus la plante sera forte et plus elle pourra produire de gros fruits. C’est la raison pour laquelle vous devez placer beaucoup de terre sur la tige. La plante fera pousser de nombreuses racines dans la zone enterrée.

Tassez un peu le sol autour du plant de tomate en faisant une cuvette d’arrosage.

N’oubliez pas d’arroser abondamment chaque fois que vous semez ou plantez. Veillez à arroser la plante au pied et à ne pas mouiller les feuilles de la tomate. La plante est extrêmement sensible aux maladies qui peuvent se développer à cause de l’humidité.

Tuteurer le plant de tomate

Pour éviter que les tiges du plant de tomate ne tombent au sol, ce qui pourrait entraîner la propagation de maladies, il est essentiel de mettre des tuteurs. Cela peut se faire de différentes manières, en utilisant du bambou, des piquets, du grillage…

La récolte des tomates

Attendez que les fruits soient bien colorés avant de les cueillir. Parfois, cela prend un certain temps !

Il suffit de retirer la tige. Ils doivent s’enlever facilement.

Une fois cueillis, les fruits ne doivent pas être contaminés par le mildiou. Lors du stockage, veillez à vérifier régulièrement qu’ils ne pourrissent pas. Dans de bonnes conditions, les tomates peuvent être conservées plus longtemps que quelques semaines après la récolte.

5/5