Quelle est la hauteur réglementaire pour vos haies ? Ne dépassez surtout pas cette taille !

Vous vous demandez quelle est la hauteur réglementaire pour vos haies ?

C’est une question pertinente, car il existe en effet des règles à respecter lorsqu’on souhaite installer ou entretenir des haies. Dans cet article, nous allons aborder les différentes réglementations en vigueur et vous donner quelques conseils pratiques pour bien gérer vos haies.

La législation concernant les plantations de haies

En France, la législation encadrant les plantations de haies se trouve dans le Code civil, notamment l’article 671. Celui-ci précise la distance minimale à respecter entre une limite séparative et une plantation. Voici les principales règles à connaître :

  • Pour les arbres dont la hauteur dépasse 2 mètres : la distance minimale entre la plantation et la limite séparative doit être de 2 mètres.
  • Pour les arbres dont la hauteur ne dépasse pas 2 mètres : la distance minimale entre la plantation et la limite séparative doit être de 0,50 mètre.

Ces distances peuvent être modifiées par des usages locaux ou des règlements d’urbanisme. Il est donc conseillé de se renseigner auprès de sa mairie pour connaître les spécificités de sa commune.

Les obligations d’entretien et d’élagage

Le propriétaire d’une haie a des obligations d’entretien et d’élagage, afin de ne pas nuire aux voisins ou aux biens environnants. Ainsi, si une haie dépasse la hauteur maximale autorisée ou si elle empiète sur le terrain voisin, le propriétaire peut être contraint de la tailler. De même, les branches et les racines qui dépassent sur le terrain voisin peuvent être coupées par le voisin lui-même, à condition de respecter certaines conditions :

  • Le voisin doit informer préalablement le propriétaire de la haie.
  • La coupe doit se faire à la limite séparative entre les deux terrains.

Les exceptions à la réglementation

Dans certains cas, la réglementation concernant les distances minimales et les hauteurs maximales ne s’applique pas. Voici quelques exemples :

  • Si les deux propriétaires sont d’accord pour planter une haie mitoyenne (c’est-à-dire appartenant aux deux parties), ils peuvent choisir ensemble la hauteur et l’emplacement de la haie, sans tenir compte des distances minimales imposées par la loi.
  • Si un règlement local prévoit des dispositions spécifiques pour certaines zones (par exemple, des zones protégées), ces dispositions doivent être respectées.

Les conseils pratiques pour bien gérer vos haies

Pour vous assurer de respecter la réglementation en vigueur et éviter les conflits avec vos voisins, voici quelques conseils :

  • Renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître les réglementations locales et les usages en vigueur dans votre commune.
  • Discutez avec vos voisins avant de planter une haie, afin de trouver un accord sur la hauteur et l’emplacement de celle-ci.
  • Entretenez régulièrement vos haies, en veillant à tailler les branches et les racines qui dépassent sur le terrain voisin.

En suivant ces recommandations, vous pourrez profiter pleinement de vos haies tout en respectant les règles en vigueur et en entretenant de bonnes relations avec vos voisins.

Melie

En tant que rédactrice web, Mélie aime écrire sur des sujets qui lui tiennent à cœur tels que le jardinage et la décoration. Sur Agrapresse, cette plant lover vous partage tous ses conseils pour chouchouter vos plantes et aménager votre jardin à la perfection.

4.1/5 - (15 votes)

Partager cet article

Laisser un commentaire

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!