Quelle est la hauteur réglementaire pour vos haies ?

Que vous logiez dans une maison ou bien en rez-de-chaussée d’un immeuble, vous avez sûrement d’ores et déjà songé à planter des haies dans votre jardin. Très pratique pour limiter le vis-à-vis dans votre jardin, planter des arbres et des arbustes peut être une excellente alternative au grillage qui apportera une touche de verdure supplémentaire à votre extérieur. Bien qu’il soit tentant de simplement planter vos arbres et arbustes où vous le désirez, cette démarche nécessitera pourtant de suivre une réglementation précise concernant la hauteur, la distance ainsi que l’entretien de vos haies. Si vous souhaitez profiter de magnifiques haies dans votre jardin, nous vous proposons alors de découvrir quelle est la hauteur réglementaire d’une haie.

Découvrez la réglementation pour la hauteur d’une haie mitoyenne

Si vous avez planté votre haie à moins de 2 mètres de la délimitation de votre terrain, celle-ci devra alors être entretenue et élaguée régulièrement afin de ne pas dépasser les 2 mètres de hauteur. En revanche, si vous avez respecté la distance de 2 mètres entre les limites de votre jardin et la plantation de vos haies, vous pourrez les laisser pousser autant que vous le désirez puisqu’elles ne seront pas soumises à une hauteur maximale. Si vous avez prévu de planter quelques arbustes en vue de délimiter votre jardin de celui de votre voisin, il sera possible de les planter à une distance de seulement 50 cm à partir du moment où leur hauteur est inférieure ou égale à 2 mètres. Pour mesurer la hauteur, il sera nécessaire de vous munir d’un mètre et de noter la mesure du sol jusqu’à la pointe la plus haute de votre haie.

Cependant, certaines personnes font la demande d’une autorisation spécifique afin de planter leurs haies à la distance qu’ils souhaitent. Grâce à la servitude du père de famille, les arbres enracinés depuis plus de 30 ans disposant d’une hauteur de plus de 2 mètres et les haies plantées au sein d’une propriété dotée de plusieurs blocs seront exemptés de toute limite concernant la hauteur. Si les fruits des arbres de votre voisin tombent régulièrement dans votre jardin, vous avez tout à fait la possibilité de demander à ce dernier d’élaguer ses arbres et arbustes. Toutefois, rien ne vous empêche de les ramasser et de les déguster à partir du moment où ceux-ci sont sur le sol de votre propriété. Si des branches gênantes de l’arbre de votre voisin empiètent sur votre terrain, vous aurez besoin de l’autorisation de celui-ci avant de les couper ou bien de récupérer les fruits suspendus.

Nos conseils pour embellir votre extérieur avec des haies et des arbres

Avant de vous lancer dans la plantation de vos arbres ou de vos haies afin de délimiter votre terrain de celui de votre voisin ou bien de protéger votre jardin du vis-à-vis, nous vous conseillons de bien vous renseigner sur la hauteur maximale que peut atteindre le type d’arbres que vous avez choisi. En plantant votre plante à moins de deux mètres de distance de la délimitation entre les deux terrains, vous aurez la charge de réaliser régulièrement l’élagage de vos arbres et haies afin de vous assurer que ceux-ci aient une hauteur inférieure à 2 mètres. En cas de non-respect de la hauteur maximale imposée pour votre haie ou votre arbre en fonction de la distance à laquelle ces derniers sont plantés, votre voisin sera en droit de vous demander de tailler vos diverses plantations.

Quels sont les risques en cas de non-respect de la réglementation sur la hauteur des haies ?

Si vous avez demandé à votre voisin de tailler ses arbres à plusieurs reprises car ceux-ci dépassaient les 2 mètres de hauteur et étaient plantés à moins de 2 mètres de votre terrain et que ce dernier a émis un refus, des mesures pourraient alors être prises. En effet, dans le cas d’un non-respect des réglementations, la mairie pourrait recourir à l’arrachage ou à la réduction des plantations, que votre voisin ait donné son accord ou non. Comme nous l’avons évoqué précédemment, seuls certains cas de figure peuvent faire exception à la règle. Si vos haies ou bien vos arbres sont plantés depuis plus 30 ans, ceux-ci auront l’autorisation de dépasser les 2 mètres de hauteur. En revanche, lorsque la plantation devra être remplacée, le nouvel arbre planté devra respecter la hauteur réglementaire.

Melie

En tant que rédactrice web, Mélie aime écrire sur des sujets qui lui tiennent à cœur tels que le jardinage et la décoration. Sur Agrapresse, cette plant lover vous partage tous ses conseils pour chouchouter vos plantes et aménager votre jardin à la perfection.

4.1/5 - (631 votes)

Partager cet article

2 réflexions au sujet de “Quelle est la hauteur réglementaire pour vos haies ?”

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!