Les 5 types bois qu’il ne faut surtout pas mettre dans votre cheminée ou poêle à bois !

En tant que spécialiste du chauffage et de la maison, je sais à quel point il peut être tentant d’utiliser n’importe quel type de bois pour alimenter votre cheminée ou poêle à bois.

Cependant, il existe des bois qui peuvent s’avérer dangereux, autant pour la santé que pour l’environnement. Dans cet article, je vous présente 5 types de bois à éviter absolument lorsqu’il s’agit de chauffer votre intérieur.

1. Les bois traités chimiquement

Parmi les bois à proscrire, les bois traités chimiquement sont sans doute les plus nocifs. Ces traitements ont pour but d’améliorer la résistance du bois aux insectes et aux moisissures, mais peuvent également dégager des fumées toxiques lorsqu’ils sont brûlés :

  • Bois peint ou vernis : La combustion libère des composés organiques volatils (COV) et autres substances nocives.
  • Bois traité à la créosote : Ce produit chimique est utilisé pour protéger le bois contre les insectes et les champignons, mais émet également des gaz dangereux lorsqu’il est brûlé.

2. Les bois résineux

Bien qu’ils soient souvent utilisés comme bois de chauffage, les bois résineux tels que le pin, le sapin ou l’épicéa présentent également des risques. La raison principale est la présence d’une grande quantité de résine dans ces essences de bois :

  • Risque d’encrassement du conduit : la résine peut se transformer en créosote et provoquer un encrassement rapide du conduit de cheminée ou du poêle à bois, augmentant ainsi les risques d’incendie.
  • Dégagement de fumées irritantes : la combustion des résines libère des fumées qui peuvent irriter les voies respiratoires et les yeux.

3. Les bois verts ou humides

Les bois verts ou humides sont également à éviter pour votre cheminée ou poêle à bois. En effet, un bois trop frais ou mal séché présente plusieurs inconvénients :

  • Rendement énergétique réduit : un bois humide nécessite plus d’énergie pour brûler, ce qui diminue son pouvoir calorifique.
  • Production de fumées et de gaz polluants : un bois humide génère davantage de monoxyde de carbone et de particules fines lors de sa combustion.

4. Les bois exotiques et menacés

Certains bois exotiques, tels que le teck, l’acajou ou l’ébène, ont certes des propriétés intéressantes en termes de chauffage, mais leur utilisation pose des problèmes d’ordre écologique :

  • Déforestation et extinction d’espèces : l’exploitation de ces bois précieux contribue à la déforestation et menace la survie de certaines espèces animales et végétales.
  • Commerce illégal : le commerce de ces essences rares est souvent entaché d’illégalité, ce qui rend leur provenance difficilement traçable.

5. Les bois contenant des végétaux nuisibles

Pour terminer cette liste, il convient également de mentionner les bois contenant des végétaux nuisibles, tels que les insectes xylophages ou les champignons lignivores :

  • Propagation d’espèces invasives : en brûlant du bois infesté, vous pouvez involontairement favoriser la propagation de ces organismes nuisibles dans votre région.
  • Détérioration du matériel : certains champignons peuvent provoquer une détérioration rapide du conduit de cheminée ou du poêle à bois.

En somme, pour profiter pleinement de votre cheminée ou poêle à bois en toute sécurité, privilégiez des essences locales telles que le chêne, le hêtre ou le charme. Veillez également à utiliser un bois bien sec, avec un taux d’humidité inférieur à 20%, pour garantir un rendement énergétique optimal et limiter les émissions polluantes.

Livio

Inspiré par les grands espaces et ses nombreuses aventures, Livio vous livre des conseils pratiques pour sublimer votre jardin et prendre soin de toutes vos plantations !

2.1/5 - (149 votes)

Partager cet article

4 réflexions au sujet de “Les 5 types bois qu’il ne faut surtout pas mettre dans votre cheminée ou poêle à bois !”

  1. Bonjour. Je comprends pas pourquoi on déconseille les résineux dans les cheminées car elles encrassent les conduit, et sur les sacs de pellets ils marquent 100% résineux 🤔. A ne pas comprendre. Moi je mets du 80% feuillus 20 %résineux depuis 11ans et je n’ai jamais eu de problèmes, Toujours le même poêle.

    Répondre
  2. Je brule du hetre ou charmille de 2 ou 3 ans couvert conf sec et du chene reste au intemperate plusiers annees et toujours scie et rentre au grenier par un grand beau temps.pas de probleme pour chauffer.

    Répondre
  3. Pas de soucis pour le résineux si celui ci est bien sec. Je le garde 5ans en séchage et ça fonctionne très bien en insert et maintenant mon poêle à bois. Cela plus de 30 ans que je fais comme ça, et lors du ramonage un demi seau de suie une fois par an. Correct!

    Répondre

Laisser un commentaire

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!