Comment créer un jardin de plantes médicinales ?

Teintes douces et senteurs délicates, les plantes médicinales possèdent de nombreuses propriétés pour soigner les petits maux du quotidien et prendre soin de vous au naturel. Particulièrement plébiscitées ces dernières années, ces plantes vertueuses sont aujourd’hui les grands incontournables des rayons en jardinerie et vous permettent d’allier l’utilité de leurs bienfaits au plaisir de leur caractère ornemental. Découvrez sans tarder comment créer votre jardin de plantes médicinales !

Plantes médicinales : un jardin des simples chez vous

Si l’engouement croissant pour les plantes médicinales place ce type de plantations en tendance, il s’agit pourtant d’une vieille tradition, observée depuis l’époque du Moyen-Âge. Appelés alors “jardin des simples”, ces carrés potagers comportaient uniquement des herbes aromatiques et des plantes médicinales utiles à la pharmacopée familiale. Avec le développement de la médecine moderne au cours des siècles suivants, ces jardins ont toutefois peu à peu disparu de nos habitudes, avant de s’imposer à nouveau en incontournable du jardin ces dernières années. Une volonté de revenir à des modes de vie plus sains et naturels, qui vous offrent également l’opportunité de fleurir votre extérieur à la belle saison.

Quelles sont les différentes plantes médicinales ?

Il existe aujourd’hui des centaines de plantes médicinales reconnues pour leurs vertus naturelles sur le corps humain. Lorsque vous souhaitez créer un “jardin des simples” ou planter certaines variétés au milieu de vos bosquets et autres massifs, il est conseillé de privilégier des plants adaptés à vos besoins. En tenant compte des éventuelles sensibilités ou des maux récurrents de votre famille, vous pourrez ainsi commencer votre activité d’herboriste avec des plants, dont les bienfaits sauront être rapidement appréciés.

Choisir vos plantes médicinales selon leurs propriétés

Afin de vous aider à choisir les plantes médicinales de votre futur “jardin des simples”, nous vous proposons une liste non exhaustive de variétés, classée selon leur utilisation principale en herboristerie. L’occasion de vous inspirer et de créer l’espace botanique dont vous avez toujours rêvé !

  • Favoriser une bonne circulation sanguine

L’arnica et ses fleurs jaunes.

  • Réguler le système digestif

La camomille romaine et ses petites fleurs blanches, la menthe poivrée et son parfum enivrant, l’aspérule et ses fins pétales blancs, la citronnelle et ses touffes verdoyantes, ou encore l’anis et ses ombelles variant du vert au blanc.

  • Réduire le stress et l’anxiété

La valériane et ses grappes de fleurs roses, le millepertuis et ses fleurs jaunes tapissantes, la lavande et ses épis violets, la mélisse et ses larges feuilles vertes au parfum acidulé, ou l’angélique et ses ombelles blanches.

  • Soigner les maux respiratoires

La bourrache et ses petits pétales bleus, la guimauve et ses fleurs d’un blanc rosé, l’hysope et ses petites clochettes violettes, la capucine et ses pétales rouges, ou bien le réglisse et ses floraisons en grappe avec des teintes du bleu au violet.

  • Améliorer la qualité du sommeil

L’angélique et ses ombelles immaculées, la camomille romaine et ses pétales blancs ou la valériane et ses floraisons d’un rose fuschia.

  • Soigner les symptômes du rhume

La citronnelle et ses bouquets verdoyants, l’ortie et ses feuilles dentelées ou encore la prêle et ses tiges longilignes.

Attention : Si les propriétés des plantes médicinales sont reconnues, elles ne présentent pas toujours les mêmes effets d’une personne à une autre, nous vous invitons à consulter l’avis d’un professionnel en cas de doute.

Comment bien planter vos plantes médicinales ?

Dans le but de profiter pleinement des vertus de vos plantes médicinales, il est nécessaire de les planter dans un environnement adapté à leurs besoins. Vous vous assurez ainsi des floraisons importantes et de bonnes récoltes pour vos remèdes naturels ou vos séances de cuisine.

Certaines plantes médicinales sont particulièrement indiquées pour une culture en bord de mer, telles que le fenouil, la guimauve ou encore la verveine. Toutefois, on parle plus généralement de zones humides ou sèches pour classifier les différents plants :

  • Zones humides avec un arrosage régulier : angélique, citronnelle, guimauve, valériane, etc.
  • Zones sèches avec un besoin modéré en eau : absinthe, achillée, bourrache, hysope, etc.

En fonction de vos envies, mais aussi de l’environnement que représente votre jardin, vous pourrez ainsi planter vos plantes médicinales dans un espace adéquat, en pleine terre, ou dans un pot. Cette dernière option est particulièrement indiquée si vous disposez d’un petit jardin ou d’un simple balcon, et sera suffisante pour cultiver des soucis, de la menthe poivrée ou de la verveine en toute simplicité.

Enfin, et pour un enracinement optimal de vos plantes, il convient de respecter les périodes de semis de chaque variété. Une fois plantée et arrosée, votre plante médicinale bénéficiera ainsi des meilleures conditions possibles pour s’épanouir dans votre extérieur !

5/5

4.3/5 - (657 votes)

Livio

Inspiré par les grands espaces et ses nombreuses aventures, Livio vous livre des conseils pratiques pour sublimer votre jardin et prendre soin de toutes vos plantations !

Partager cet article

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!