Attention : ces arbres pourraient ne pas survivre à une taille en septembre !

Vous avez été très nombreux à lire notre dossier sur les 7 pires arbres à planter dans votre jardin, mais connaissez vous les arbres qu’il ne faut pas tailler en Septembre ? 

Ah, le mois de septembre. Ce mois où les derniers feux d’été commencent à s’éteindre pour laisser place à la douceur automnale.

Dans votre jardin, c’est un ballet de couleurs qui se joue. Pourtant, si l’envie vous prend de vous saisir de vos sécateurs, soyez vigilants. Certains arbres n’apprécient pas du tout une coupe en ce mois de transition. Voyons ensemble pourquoi et quels sont ces arbres frileux.

Les mystères du cycle de vie des arbres

Les arbres, comme tous les êtres vivants, ont leur rythme, leur cycle. En septembre, certains sont en pleine préparation pour l’hiver. Tailler à ce moment-là, c’est comme déranger un ours en pleine hibernation. Résultat : des arbres stressés, plus vulnérables aux maladies et moins vigoureux pour le printemps suivant. Voici les arbres à laisser tranquilles :

  • Le cerisier : Tailler en septembre peut provoquer l’apparition de maladies comme la moniliose.
  • Le bouleau : Ses réserves sont au plus bas. Une taille le fragiliserait encore plus.
  • Les conifères : Ils préparent déjà leur croissance pour le printemps. Pas de coupe donc, sous peine de voir des branches dénudées.

L’erreur est humaine, mais parfois coûteuse pour votre jardin

On le sait, un arbre mal taillé, c’est souvent des années pour retrouver une belle forme. L’enjeu n’est donc pas mince. C’est un peu comme donner une mauvaise coupe à votre chat persan. Ce n’est pas irréversible, mais ce n’est pas joli-joli.

  • Les magnolias : Très sensibles, une taille en septembre risque de les affaiblir.
  • Le platane : Attendez l’hiver, lorsque son système sèveux est au repos.
  • Les érables : Ils saignent beaucoup si on les taille hors saison. Mieux vaut attendre la saison froide.

Conseils pratiques pour ne pas tomber dans le piège

Maintenant que vous savez quels arbres éviter, comment vous assurer de ne pas faire d’erreur ? Voici quelques astuces :

  • Créez un calendrier : Notez-y les périodes de taille idéales pour chaque arbre de votre jardin.
  • Renseignez-vous : Avant d’acheter un nouvel arbre, demandez au pépiniériste ses besoins en matière de taille.
  • Faites confiance à un professionnel : Si vous doutez, faites appel à un jardinier professionnel. Il saura quoi faire et quand le faire.

Le mois de septembre, pas seulement un mois de non-taille

Si certains arbres n’aiment pas la taille en septembre, d’autres en revanche l’apprécient. C’est le cas, par exemple, des fruitiers à pépins comme le pommier ou le poirier. Alors avant de ranger définitivement vos outils de jardinage, assurez-vous de bien connaître les besoins de chaque résident de votre jardin.

Nadege

Passionnée par la faune et la flore depuis petite, Nadège est une grande adepte du jardinage. Toujours à la recherche de nouvelles variétés de plantes à cultiver, elle met aujourd’hui sa curiosité et son amour de la nature au cœur de ses écrits.

5/5 - (20 votes)

Partager cet article

Laisser un commentaire

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!