3 types d’activateurs de compost naturels à utiliser : voici notre sélection !

Le compostage est une pratique écologique et économique qui permet de valoriser les déchets organiques issus de la cuisine et du jardin.

Pour accélérer le processus de décomposition et obtenir un compost riche en nutriments, il est possible d’utiliser des activateurs de compost naturels. Dans cet article, nous vous présentons les différents activateurs naturels à utiliser pour optimiser votre compost.

Les déchets verts riches en azote

Parmi les meilleures sources d’azote pour activer votre compost, on retrouve :

  • Les épluchures de fruits et légumes
  • Le marc de café et les sachets de thé
  • La tonte de gazon (en petites quantités pour éviter la fermentation)
  • Les orties, qui sont également une excellente source d’azote et un activateur efficace

Ces éléments apportent l’azote nécessaire aux micro-organismes présents dans le compost, favorisant ainsi leur multiplication et accélérant le processus de décomposition.

Les déchets bruns riches en carbone

Afin d’équilibrer l’apport en azote, il est essentiel d’intégrer des déchets riches en carbone dans votre compost. Parmi ceux-ci, on peut citer :

  • Les feuilles mortes et les petites branches broyées
  • Les cartons non imprimés et sans adhésifs, découpés en morceaux
  • Les coquilles d’œufs écrasées, qui apportent également du calcium
  • La sciure de bois non traité et les copeaux de bois

Ces matériaux permettent d’aérer le compost, évitant ainsi la compaction et favorisant une bonne circulation de l’air essentielle à la décomposition.

Les sources naturelles de micro-organismes

Pour accélérer le compostage, il est intéressant d’introduire des micro-organismes déjà présents dans la nature. Voici quelques sources :

  • La terre du jardin, qui contient différents types de micro-organismes utiles au compostage
  • Le fumier bien décomposé, riche en bactéries et champignons décomposeurs
  • Le purin d’ortie ou de consoude, qui apporte des éléments nutritifs et stimule l’activité biologique du compost

L’utilisation de ces éléments permet d’enrichir votre compost en micro-organismes essentiels à la décomposition des matières organiques.

Comment optimiser l’utilisation des activateurs naturels ?

Afin de tirer pleinement parti des activateurs naturels pour votre compost, voici quelques conseils :

  1. Maintenir un bon équilibre entre déchets verts et bruns : Il est important de respecter une proportion d’environ 2/3 de déchets bruns pour 1/3 de déchets verts, afin de garantir un bon apport en azote et en carbone.
  2. Assurer une bonne aération du compost : Brasser régulièrement le compost permet d’oxygéner les matières organiques et d’éviter la formation de mauvaises odeurs. Utilisez une fourche ou un aérateur de compost pour faciliter cette tâche.
  3. Maintenir une humidité adéquate : Un compost trop sec ralentit la décomposition, tandis qu’un compost trop humide favorise la fermentation. Veillez à ce que votre compost soit légèrement humide, comme une éponge bien essorée.

En suivant ces conseils et en utilisant les activateurs naturels adaptés à vos besoins, vous obtiendrez un compost sain et riche en nutriments pour nourrir votre jardin et vos plantes. Alors n’hésitez plus et lancez-vous dans l’aventure du compostage !

Livio

Inspiré par les grands espaces et ses nombreuses aventures, Livio vous livre des conseils pratiques pour sublimer votre jardin et prendre soin de toutes vos plantations !

4.1/5 - (16 votes)

Partager cet article

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!