Enfouir ou étaler son compost : quelle est la bonne technique à adopter ?

Le compost est un élément essentiel pour le jardinage, permettant d’enrichir la terre et de favoriser la croissance des plantes.

Il existe deux méthodes principales pour l’utiliser : l’enfouissement et l’étalement. Chacune de ces techniques a ses propres avantages et inconvénients que nous allons détailler afin de vous aider à faire le meilleur choix pour votre jardin.

Enfouir son compost : une méthode bénéfique pour le sol et les racines des plantes

L’enfouissement consiste à mélanger le compost avec la terre, généralement lors de la préparation du sol pour la plantation. Cette technique présente plusieurs avantages :

  • Amélioration de la structure du sol : en mélangeant le compost à la terre, on favorise une meilleure aération, drainage et rétention d’eau, ainsi qu’une activité biologique accrue.
  • Nutriments directement accessibles aux racines : en enfouissant le compost, les nutriments sont directement disponibles pour les racines des plantes nouvellement installées.
  • Protection contre l’érosion : l’intégration du compost au sol permet également de protéger celui-ci contre l’érosion causée par le vent ou l’eau.

Cependant, cette méthode présente quelques inconvénients :

  • Travail du sol : enfouir le compost nécessite de retourner et travailler la terre, ce qui peut être fastidieux et chronophage.
  • Perturbation de la vie du sol : le travail du sol peut perturber l’équilibre naturel des organismes qui y vivent, comme les vers de terre ou les micro-organismes bénéfiques.

Étaler son compost : une technique simple et rapide pour nourrir les plantes

L’étalement du compost consiste à déposer une couche de compost sur la surface du sol, autour des plantes. Les avantages de cette méthode sont :

  • Simplicité d’application : étaler le compost est une opération rapide et facile à réaliser, sans avoir besoin de travailler la terre.
  • Maintien de l’humidité du sol : en recouvrant le sol avec du compost, on limite l’évaporation et on maintient une bonne humidité pour les plantes.
  • Favorise la vie du sol : contrairement à l’enfouissement, l’étalement préserve l’équilibre naturel des organismes vivant dans le sol.

Néanmoins, cette technique présente également quelques inconvénients :

  • Nutriments moins rapidement disponibles : les nutriments présents dans le compost étalé mettront plus de temps à être assimilés par les racines des plantes.
  • Risque d’appauvrissement du sol : si le compost n’est pas régulièrement renouvelé, le sol peut s’appauvrir en nutriments au fil du temps.

Quelle méthode choisir pour votre jardin ?

Le choix entre l’enfouissement et l’étalement de votre compost dépendra principalement de vos besoins, de la taille de votre jardin et des types de plantes que vous cultivez. Pour les petits jardins ou les potagers, l’étalement peut être une solution plus rapide et plus simple à mettre en œuvre. En revanche, si vous avez un grand jardin avec des arbres ou des plantes vivaces, il peut être intéressant d’opter pour l’enfouissement afin d’améliorer durablement la structure et la fertilité du sol.

Enfin, n’oubliez pas qu’il est possible de combiner les deux techniques : enfouir le compost lors de la préparation du sol pour les nouvelles plantations, puis étaler une couche supplémentaire en surface pour maintenir une bonne fertilité tout au long de la saison.

Armand

Passionné de nature, Armand est un jeune trentenaire qui a la main verte. Grâce à ses connaissances et son expertise en jardinage, vous êtes entre de bonnes mains !

4.1/5 - (31 votes)

Partager cet article

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!