Le bokashi : ce composteur de cuisine révolutionnaire parfaitement adapté en appartement !

Le compostage est un excellent moyen de réduire ses déchets et d’enrichir naturellement son jardin ou ses plantes d’intérieur.

Mais lorsqu’on vit en appartement, il n’est pas toujours évident de se lancer dans cette pratique écologique. Heureusement, le bokashi vient révolutionner la façon dont nous compostons nos déchets organiques en proposant une méthode adaptée aux petits espaces et facile à utiliser.

Qu’est-ce que le bokashi ?

Le bokashi est un terme japonais signifiant “matière organique fermentée”. Il s’agit d’un processus de fermentation anaérobie (sans oxygène) qui permet de transformer rapidement les déchets de cuisine en engrais riche pour les plantes. Cette méthode repose sur l’utilisation d’une petite quantité de son enrichi par des micro-organismes efficaces (ou EM) pour accélérer la décomposition des déchets et supprimer les mauvaises odeurs.

Les avantages du bokashi

  • Adapté aux petits espaces : le composteur bokashi est compact et peut être installé dans votre cuisine ou sur votre balcon.
  • Rapide : la fermentation permet une décomposition accélérée des déchets, généralement en deux à quatre semaines.
  • Effet fertilisant : le compost bokashi est un excellent engrais pour vos plantes, améliorant la qualité du sol et la croissance de vos végétaux.
  • Moins d’odeurs : contrairement au compostage aérobie, le bokashi ne produit pas de mauvaises odeurs et attire moins les insectes.
  • Écologique : en compostant vos déchets organiques, vous réduisez votre empreinte écologique et participez à la préservation de l’environnement.

Comment fonctionne un composteur bokashi ?

Le composteur bokashi est généralement composé de deux seaux empilables, équipés d’un robinet pour récupérer le jus issu de la fermentation. Voici les étapes clés pour utiliser correctement votre composteur :

  1. Déposez une fine couche de son enrichi au fond du seau.
  2. Ajoutez vos déchets de cuisine (épluchures, restes de repas, marc de café…) en évitant les produits laitiers et les viandes. N’hésitez pas à les découper en petits morceaux pour faciliter leur décomposition.
  3. Saupoudrez chaque couche de déchets avec une poignée de son enrichi. Les micro-organismes vont digérer les déchets et produire un engrais riche en nutriments.
  4. Tassez bien chaque couche pour chasser l’air et fermez hermétiquement le seau avec son couvercle. La fermentation anaérobie peut alors commencer.
  5. Récupérez régulièrement le jus de fermentation à l’aide du robinet. Diluez-le avec de l’eau et utilisez-le comme engrais liquide pour vos plantes.
  6. Lorsque le seau est plein, laissez fermenter pendant deux semaines avant d’utiliser votre compost bokashi.

Astuces pour un compostage bokashi réussi

  • Veillez à bien tasser les déchets pour éviter la présence d’air et faciliter la fermentation.
  • Ne pas trop remplir le seau : laissez de l’espace entre les déchets et le couvercle pour éviter les débordements lors de la fermentation.
  • Utilisez un mélange varié de déchets (fruits, légumes, coquilles d’œufs, marc de café…) pour obtenir un compost équilibré en nutriments.
  • Pour éviter les moisissures, surveillez régulièrement l’état de votre compost et retirez les éventuels morceaux mal fermentés.

Le bokashi est une méthode simple et efficace pour réaliser son compost en appartement. Alors n’hésitez plus à vous lancer dans cette pratique écologique et bénéfique pour vos plantes !

Melie

En tant que rédactrice web, Mélie aime écrire sur des sujets qui lui tiennent à cœur tels que le jardinage et la décoration. Sur Agrapresse, cette plant lover vous partage tous ses conseils pour chouchouter vos plantes et aménager votre jardin à la perfection.

4.6/5 - (28 votes)

Partager cet article

Laisser un commentaire

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!