Le kokedama : optez pour cette nouvelle tendance déco venue du Japon pour les fêtes !

Le kokedama est une technique de jardinage japonaise qui consiste à créer des compositions végétales enrobées de mousse et suspendues dans les airs.

Ces créations originales apportent une touche zen et naturelle à votre intérieur et constituent une idée cadeau originale pour les fêtes. Dans cet article, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur le kokedama et comment réaliser vous-même cette décoration florale japonaise.

Les origines du kokedama et ses particularités

Le mot “kokedama” est composé de deux termes japonais : “koke” qui signifie mousse et “dama” qui signifie balle. Cette technique ancestrale provient d’une autre pratique japonaise appelée Nearai, où l’on cultive des bonsaïs sans pot. Le kokedama est donc un mélange entre l’art du bonsaï et la culture de plantes en suspension.

Ce qui rend le kokedama si particulier, c’est la manière dont les racines des plantes sont enveloppées dans une boule de terre recouverte de mousse. Cette méthode permet aux plantes de vivre sans pot, ce qui crée un véritable écrin végétal suspendu dans les airs.

Les avantages du kokedama pour votre intérieur

Le kokedama présente plusieurs avantages pour votre décoration intérieure :

  • Originalité : le kokedama apporte une touche unique et naturelle à votre intérieur, en ajoutant une note d’exotisme et de poésie.
  • Polyvalence : cette technique peut être utilisée avec une grande variété de plantes, vous permettant de créer des compositions végétales sur mesure selon vos goûts et l’ambiance que vous souhaitez créer.
  • Facilité d’entretien : malgré son aspect éthéré, le kokedama est très simple à entretenir. Il suffit de l’arroser régulièrement en plongeant la boule de mousse dans l’eau pendant quelques minutes.
  • Bienfaits sur la santé : les plantes contribuent à assainir l’air ambiant en absorbant les polluants et en produisant de l’oxygène. Avoir un kokedama chez soi est donc bénéfique pour votre bien-être.

Réaliser un kokedama : matériel et étapes à suivre

Pour réaliser un kokedama, voici la liste du matériel dont vous aurez besoin :

  • Une plante adaptée (fougère, lierre, chlorophytum, asparagus…)
  • Du terreau universel
  • Du substrat d’akadama (terre argileuse japonaise)
  • De la mousse végétale
  • Du fil de pêche ou de la ficelle

Une fois le matériel réuni, suivez ces étapes pour réaliser votre kokedama :

  1. Préparation de la plante : retirez délicatement la plante de son pot et enlevez l’excédent de terre autour des racines. Pensez à humidifier légèrement les racines pour éviter qu’elles ne se dessèchent.
  2. Mélange du substrat : mélangez deux parts de terreau universel avec une part d’akadama. Humidifiez le mélange jusqu’à obtenir une consistance malléable.
  3. Formation de la boule : formez une boule avec le mélange de substrat et creusez un trou au centre pour y placer les racines de la plante.
  4. Mise en place de la plante : insérez les racines dans le trou et refermez délicatement la boule autour d’elles. Veillez à bien tasser le substrat pour que la plante soit bien maintenue.
  5. Ajout de la mousse : recouvrez toute la surface de la boule avec de la mousse végétale préalablement humidifiée. Attachez ensuite le tout avec du fil de pêche ou de la ficelle en prenant soin de bien serrer pour maintenir la mousse en place.
  6. Suspension du kokedama : fixez un fil solide au sommet de la boule pour suspendre votre kokedama. Choisissez un emplacement adapté à la plante (lumière, humidité…) et profitez de votre nouvelle création végétale !

Quelques conseils pour l’entretien de votre kokedama

Pour garder votre kokedama en bonne santé, voici quelques conseils d’entretien :

  • Arrosage : plongez la boule de mousse dans l’eau pendant quelques minutes, jusqu’à ce qu’elle soit bien imbibée. Laissez ensuite l’excédent d’eau s’égoutter avant de le remettre en place. La fréquence d’arrosage dépendra de la plante et des conditions environnementales (température, humidité…).
  • Lumière : choisissez un emplacement adapté aux besoins en lumière de la plante. Certaines plantes tolèrent l’ombre, tandis que d’autres nécessitent une exposition plus lumineuse.
  • Fertilisation : pour assurer une croissance optimale à votre kokedama, pensez à ajouter un engrais liquide dilué dans l’eau d’arrosage tous les deux mois environ.

Avec ces conseils et astuces en main, vous êtes maintenant prêt à réaliser vos propres kokedamas ! N’hésitez pas à partager vos créations avec nous et à expérimenter avec différentes plantes pour créer des compositions végétales uniques et harmonieuses.

Nadege

Passionnée par la faune et la flore depuis petite, Nadège est une grande adepte du jardinage. Toujours à la recherche de nouvelles variétés de plantes à cultiver, elle met aujourd’hui sa curiosité et son amour de la nature au cœur de ses écrits.

5/5 - (23 votes)

Partager cet article

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!