Vous avez trouvé un hérisson dans votre jardin : voici la bonne attitude à adopter pour le protéger !

Le hérisson est une espèce protégée par la loi française depuis 1981 et il est interdit de le capturer, le détenir ou le tuer.

Ce petit mammifère insectivore est en effet utile dans nos jardins car il se nourrit principalement de limaces, d’escargots, de chenilles et autres nuisibles qui peuvent causer des dégâts sur vos plantations. De plus, sa présence contribue à la biodiversité et à l’équilibre naturel de votre jardin.

Comment réagir si vous trouvez un hérisson dans votre jardin ?

Dans un premier temps, il convient d’observer la situation afin de déterminer si le hérisson a besoin d’aide ou non :

  • S’il se déplace normalement et semble en bonne santé, laissez-le tranquille et évitez de le perturber.
  • S’il est blessé ou malade (parasites visibles, léthargie…), contactez un centre de sauvegarde de la faune sauvage ou une association spécialisée pour prendre en charge l’animal.
  • S’il est coincé dans un filet, un grillage ou autre obstacle, libérez-le délicatement avec des gants pour éviter tout risque de blessure.

Aider les hérissons à s’épanouir dans votre jardin : quelques conseils pratiques

Voici quelques gestes simples à mettre en place pour favoriser la présence et le bien-être des hérissons dans votre jardin :

  • Aménagez des abris : Les hérissons apprécient les tas de bois, de feuilles mortes ou les haies. Vous pouvez également fabriquer un abri avec une simple caisse en bois retournée et garnie de paille, placée dans un endroit calme et ombragé.
  • Favorisez la circulation : Assurez-vous que les hérissons puissent circuler librement entre les jardins en créant des passages sous les clôtures ou en évitant les obstacles tels que les filets, grillages trop serrés ou murets infranchissables.
  • Offrez-leur de la nourriture : Si vous souhaitez leur donner un coup de pouce, vous pouvez leur proposer des croquettes pour chat sans poisson, des vers de farine ou encore des œufs cuits écrasés. Attention à ne pas leur donner de lait, qui est indigeste pour eux, ni de pain.
  • Évitez les produits chimiques : Pour préserver la santé des hérissons et leur garde-manger naturel, privilégiez une approche écologique du jardinage en évitant l’usage d’insecticides, herbicides ou autres produits nocifs pour l’environnement.

Pensez à protéger les hérissons lors de vos travaux de jardinage

Lorsque vous réalisez des travaux dans votre jardin (tonte, taille des haies, ramassage de feuilles…), soyez vigilant pour ne pas blesser accidentellement les hérissons qui peuvent se cacher dans les zones d’ombre et les amas végétaux. Prenez également garde aux points d’eau (bassins, piscines) dans lesquels ils peuvent se noyer : pensez à installer des rampes de sortie ou des filets de protection pour leur permettre de s’échapper en cas de chute.

Adopter un hérisson : une solution à envisager ?

Si vous êtes attaché à la préservation de cette espèce et souhaitez contribuer activement à sa sauvegarde, vous pouvez vous rapprocher d’une association spécialisée qui pourra vous proposer d’accueillir un hérisson orphelin ou ayant besoin d’un nouveau territoire. Attention toutefois : il ne s’agit pas d’un animal domestique et il est essentiel de respecter son mode de vie sauvage, en lui offrant un environnement adapté et en évitant toute interaction inutile.

Melie

En tant que rédactrice web, Mélie aime écrire sur des sujets qui lui tiennent à cœur tels que le jardinage et la décoration. Sur Agrapresse, cette plant lover vous partage tous ses conseils pour chouchouter vos plantes et aménager votre jardin à la perfection.

4/5 - (15 votes)

Partager cet article

Laisser un commentaire

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!