Un oisillon est tombé d’un nid dans votre arbre ? Voici les 6 gestes pour le sauver !

Vous vous promenez dans votre jardin et vous trouvez un oisillon tombé du nid ?

La situation peut sembler désespérée, mais ne vous inquiétez pas, il existe des gestes simples pour aider ces petits êtres à retrouver leur chemin. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment réagir face à cette situation et quels sont les six gestes essentiels pour sauver un oisillon tombé du nid.

1. Observer la situation et évaluer l’état de l’oisillon

  • Ne touchez pas l’oisillon tout de suite : Il est important d’évaluer la situation avant d’intervenir. Observez si l’oisillon est blessé, s’il respire et s’il présente des signes de détresse.
  • Identifier son âge : Selon l’âge de l’oisillon, il se peut qu’il soit en phase d’apprentissage du vol et qu’il n’ait pas besoin de votre aide. Les oisillons qui ont déjà des plumes et qui sautillent sont souvent capables de se débrouiller seuls.

2. Protéger l’oisillon des prédateurs

Pour éviter que des prédateurs comme les chats ou les corbeaux ne s’en prennent à l’oisillon, placez-le dans un endroit sûr. Trouvez un arbuste ou une haie où vous pourrez le déposer délicatement, en veillant à ne pas le blesser.

3. Rechercher le nid d’origine

Si vous trouvez le nid d’où est tombé l’oisillon, replacez-le doucement à l’intérieur. Les parents continueront ainsi de s’en occuper. Dans le cas contraire, vous pouvez :

  • Créer un nid de substitution : Utilisez un panier ou une boîte en carton remplie de matériaux naturels (herbes sèches, branches, feuilles) et fixez-la dans un arbre à proximité du lieu où vous avez trouvé l’oisillon.
  • Attirer l’attention des parents : Placez l’oisillon près du nid de substitution et éloignez-vous pour observer si les parents viennent à sa rencontre.

4. Nourrir l’oisillon si nécessaire

S’il n’est pas possible de retrouver le nid ou si les parents ne reviennent pas, vous devrez nourrir l’oisillon. Voici quelques conseils :

  • Identifier son régime alimentaire : Selon l’espèce, les oisillons ont des besoins spécifiques (insectes, graines, fruits). Renseignez-vous auprès d’un spécialiste ou sur Internet pour connaître le régime alimentaire de l’espèce concernée.
  • Nourrir régulièrement : Les oisillons doivent être nourris toutes les 20 à 30 minutes pendant la journée.
  • Utiliser une pince : Pour éviter de blesser l’oisillon, utilisez une pince pour lui donner la nourriture.

5. Laisser l’oisillon s’habituer à son environnement

Il est important de laisser l’oisillon s’adapter à son environnement naturel. Ne le gardez pas enfermé ou enfermée dans votre maison trop longtemps, car cela pourrait nuire à son développement et à son apprentissage de la vie sauvage.

6. Faire appel à un centre de sauvegarde de la faune

Si malgré vos efforts l’oisillon ne semble pas pouvoir survivre seul ou si vous n’êtes pas en mesure de vous en occuper, contactez un centre de sauvegarde de la faune. Ces structures sont spécialisées dans la prise en charge des animaux sauvages en détresse et pourront apporter les soins nécessaires à l’oisillon.

En suivant ces six gestes essentiels, vous maximiserez les chances de survie d’un oisillon tombé du nid et contribuerez ainsi à préserver notre précieuse biodiversité. N’hésitez pas à partager cet article avec vos amis jardiniers pour les sensibiliser à cette problématique et leur apprendre comment agir face à un oisillon en détresse.

Nadege

Passionnée par la faune et la flore depuis petite, Nadège est une grande adepte du jardinage. Toujours à la recherche de nouvelles variétés de plantes à cultiver, elle met aujourd’hui sa curiosité et son amour de la nature au cœur de ses écrits.

5/5 - (14 votes)

Partager cet article

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!