Ramonage : 5 points à vérifier absolument pour être sûr que le ramonage est bien fait !

Le ramonage est indispensable pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité de votre installation de chauffage.

Que vous possédiez une cheminée, un poêle ou une chaudière, il est primordial de procéder régulièrement au nettoyage des conduits d’évacuation des fumées pour éviter tout risque d’incendie ou d’intoxication au monoxyde de carbone. Mais comment être sûr que le ramonage a été réalisé correctement ? Voici 5 étapes clés à vérifier pour vous garantir un travail de qualité.

1. Choisir un professionnel qualifié et expérimenté

Pour s’assurer d’un ramonage efficace, il convient avant tout de choisir un professionnel compétent et expérimenté. Pour cela, vérifiez que le prestataire dispose des certifications nécessaires, telles que le label Qualibat RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). N’hésitez pas également à demander des références ou à consulter les avis en ligne pour vous faire une idée du sérieux et de la qualité du travail fourni par l’entreprise.

  • Vérifiez les certifications du prestataire
  • Demandez des références
  • Consultez les avis en ligne

2. S’assurer de la bonne préparation du chantier

Le ramoneur doit commencer par protéger les lieux et préparer correctement le chantier pour éviter tout dégât ou désagrément. Il doit notamment :

  • Installer une bâche pour protéger les sols et les meubles alentours
  • Boucher hermétiquement l’ouverture de la cheminée, du poêle ou de la chaudière avec un boudin gonflable ou un autre dispositif adapté
  • Vérifier l’accès aux conduits d’évacuation des fumées et s’assurer qu’ils sont dégagés

3. Contrôler le bon déroulement du ramonage

Pendant l’intervention, vous pouvez vérifier que le professionnel suit les étapes clés d’un ramonage efficace :

  • Utilisation d’une hérisson adapté au conduit (taille, matériau) pour bien décoller les suies et autres résidus
  • Ramoner depuis le bas vers le haut, puis depuis le haut vers le bas, pour ne pas laisser de zones non nettoyées
  • Nettoyer également les éléments annexes comme le cendrier ou la trappe à suie

4. Inspecter l’état général de votre installation

Au-delà du simple nettoyage des conduits, un bon professionnel doit également être en mesure d’évaluer l’état général de votre installation et de détecter d’éventuels problèmes pouvant nuire à son bon fonctionnement ou à votre sécurité. Il doit notamment :

  • Vérifier l’étanchéité des conduits et des raccordements
  • Contrôler l’absence de fissures ou de détériorations des matériaux
  • Inspecter les dispositifs de ventilation et d’évacuation des fumées

5. Demander un certificat de ramonage

Après l’intervention, le professionnel doit vous remettre un certificat de ramonage attestant la réalisation du nettoyage et du contrôle de votre installation. Ce document est indispensable pour justifier auprès de votre assurance le respect de vos obligations légales en matière d’entretien.

En suivant ces 5 étapes clés, vous serez en mesure de vérifier que le ramonage a été réalisé correctement et que votre installation est prête à vous offrir confort et sécurité tout au long de la saison de chauffe. N’oubliez pas qu’un entretien régulier permet également d’améliorer les performances énergétiques de votre système et ainsi réaliser des économies sur vos factures.

Livio

Inspiré par les grands espaces et ses nombreuses aventures, Livio vous livre des conseils pratiques pour sublimer votre jardin et prendre soin de toutes vos plantations !

4/5 - (18 votes)

Partager cet article

Laisser un commentaire

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!