Hivernage du laurier rose : comment bien le protéger et quelle taille avant l’hiver ? Voici tout ce que vous devez savoir !

Le laurier rose (Nerium oleander) est une plante méditerranéenne qui apporte une touche d’exotisme et de couleur à nos jardins.

Mais cette belle plante a un ennemi redoutable : le froid. Pour lui permettre de passer l’hiver en toute sérénité, il est essentiel de bien préparer votre laurier rose en le mettant à l’abri du gel et en réalisant une taille appropriée. Dans cet article, nous allons vous donner toutes les astuces pour réussir l’hivernage de votre laurier rose et lui offrir une taille adéquate avant l’arrivée de l’hiver.

Quand et comment hiverner un laurier rose ?

L’hivernage du laurier rose doit débuter dès que les températures commencent à descendre en dessous de 5°C, généralement entre octobre et novembre selon les régions. Voici les étapes à suivre pour un hivernage réussi :

  • Choisissez un emplacement abrité : Le laurier rose doit être placé dans un endroit où il sera protégé du vent, des courants d’air froid et des gelées. Idéalement, choisissez un lieu dont la température oscille entre 5°C et 10°C, comme une véranda, un garage non chauffé ou une serre froide.
  • Arrosez modérément : Durant l’hivernage, le laurier rose doit être arrosé de manière plus espacée et moins abondante qu’en période de croissance. Veillez à ce que le substrat ne soit jamais complètement sec, mais évitez l’excès d’eau pour prévenir les maladies et les pourritures.
  • Surveillez les parasites : L’hiver est une période propice à l’apparition de certains parasites, comme les cochenilles farineuses. Inspectez régulièrement votre laurier rose et traitez-le si nécessaire.
  • Rempotez si besoin : Si votre laurier rose est en pot, profitez de cette période pour effectuer un rempotage si nécessaire. Choisissez un pot légèrement plus grand et ajoutez un mélange de terreau et de sable pour assurer un bon drainage.

Quelle taille appropriée pour le laurier rose avant l’hiver ?

Tailler votre laurier rose avant l’hiver permet d’éviter que les branches ne se cassent sous le poids de la neige ou du gel, tout en favorisant une meilleure floraison au printemps. Voici nos conseils pour réussir cette taille :

  • Taillez après la floraison : La meilleure période pour tailler votre laurier rose se situe entre septembre et octobre, juste après sa dernière floraison. Évitez de tailler trop tardivement, car les nouvelles pousses pourraient être fragilisées par le froid.
  • Supprimez les branches mortes ou abîmées : Commencez par enlever les branches sèches, cassées ou malades à l’aide d’un sécateur bien aiguisé et désinfecté. N’hésitez pas à couper jusqu’à la base si nécessaire.
  • Raccourcissez les branches principales : Coupez ensuite les branches principales de manière à réduire leur longueur d’environ un tiers. Cette opération permettra de donner une forme harmonieuse à votre laurier rose et de favoriser la ramification.
  • Éclaircissez le centre : Pour améliorer la circulation de l’air et la pénétration de la lumière au cœur du laurier rose, supprimez quelques-unes des branches secondaires situées au centre de la plante.

En suivant ces conseils, vous offrirez à votre laurier rose toutes les chances de passer un hiver serein et de vous gratifier d’une magnifique floraison dès le retour des beaux jours. N’oubliez pas que cette plante nécessite une attention particulière durant cette période, alors n’hésitez pas à observer régulièrement son état et à intervenir si besoin pour lui assurer une bonne santé.

Nadege

Passionnée par la faune et la flore depuis petite, Nadège est une grande adepte du jardinage. Toujours à la recherche de nouvelles variétés de plantes à cultiver, elle met aujourd’hui sa curiosité et son amour de la nature au cœur de ses écrits.

4.3/5 - (27 votes)

Partager cet article

Laisser un commentaire

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!