La bouillie bordelaise : comment la préparer et bien l’appliquer sur vos arbres fruitiers ?

La bouillie bordelaise, un mélange à base de sulfate de cuivre et de chaux, est un traitement fongicide traditionnel et efficace pour protéger vos arbres fruitiers contre les maladies.

Elle permet notamment de lutter contre la tavelure, la cloque du pêcher, le chancre, ou encore la moniliose. Pour en tirer le meilleur parti, il est essentiel de savoir quand l’utiliser et comment bien la préparer et l’appliquer.

Les moments clés pour l’utilisation de la bouillie bordelaise sur vos arbres fruitiers

  • Au début de l’hiver : Après la chute des feuilles, une application préventive peut être réalisée pour protéger les plaies causées par la taille ou les blessures naturelles.
  • Durant l’hiver : Une seconde application peut être effectuée pendant la période de repos végétatif pour renforcer la protection contre les infections fongiques.
  • Au début du printemps : Avant le débourrement des bourgeons (quand ils commencent à gonfler), pulvérisez une nouvelle fois pour prévenir le développement des maladies au moment où les arbres sont les plus vulnérables.

Notez que l’utilisation excessive de bouillie bordelaise peut nuire à la biodiversité et polluer les sols et l’eau. Il convient donc de l’utiliser avec parcimonie et uniquement en cas de nécessité.

Préparer la bouillie bordelaise : les ingrédients et le matériel nécessaire

Pour préparer une bouillie bordelaise maison, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • 100 g de sulfate de cuivre (disponible en jardinerie)
  • 150 g de chaux éteinte (aussi appelée chaux hydratée)
  • 10 litres d’eau

Côté matériel, munissez-vous d’un seau, d’un agitateur (un bâton fera l’affaire), d’un tamis ou d’une passoire fine et d’un pulvérisateur adapté aux produits phytosanitaires.

Les étapes pour préparer et appliquer correctement la bouillie bordelaise

  1. Diluer le sulfate de cuivre : Dans un seau contenant 5 litres d’eau, dissolvez 100 g de sulfate de cuivre en remuant bien avec un agitateur.
  2. Préparer la chaux éteinte : Dans un autre seau, mélangez 150 g de chaux éteinte avec 5 litres d’eau. Remuez jusqu’à obtenir une consistance homogène.
  3. Verser la chaux dans le sulfate de cuivre : Versez lentement le mélange à base de chaux dans le seau contenant le sulfate de cuivre tout en remuant constamment. Vous obtiendrez ainsi une bouillie bordelaise prête à l’emploi.
  4. Filtrer la préparation : Avant de remplir votre pulvérisateur, pensez à filtrer la bouillie pour éviter les dépôts et les bouchages de la buse.
  5. Appliquer sur les arbres fruitiers : Pulvérisez uniformément la bouillie bordelaise sur les branches, le tronc et les plaies de taille de vos arbres fruitiers en prenant soin de bien recouvrir toutes les surfaces. Veillez à ne pas traiter pendant des périodes de pluie ou de gel pour éviter que la bouillie soit lessivée.

Les précautions d’usage pour un traitement réussi

Pour garantir l’efficacité du traitement et protéger l’environnement, suivez ces quelques recommandations :

  • Respectez les doses indiquées pour éviter une accumulation excessive de cuivre dans le sol.
  • N’utilisez pas d’ustensiles en aluminium ou en fer galvanisé lors de la préparation, car ils peuvent réagir avec le sulfate de cuivre et rendre le traitement inefficace.
  • Portez des gants, des lunettes et un masque lors de la manipulation des produits et du traitement pour vous protéger des irritations cutanées ou respiratoires.

Ainsi, en suivant ces conseils, vous pourrez profiter pleinement des bienfaits de la bouillie bordelaise pour protéger vos arbres fruitiers des maladies et assurer une récolte abondante et saine.

Livio

Inspiré par les grands espaces et ses nombreuses aventures, Livio vous livre des conseils pratiques pour sublimer votre jardin et prendre soin de toutes vos plantations !

4.3/5 - (26 votes)

Partager cet article

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!