Décorer votre jardin avec un arbre japonais !

Lorsque l’on pense au Japon, c’est souvent l’image de la magnifique fleur de Sakura qui vient à l’esprit. Le Sakura est un magnifique arbre japonais symbolique que l’on trouve au Japon et qui signale le début du printemps et des températures plus chaudes. Si vous êtes déjà allé au Japon au printemps, vous vous souviendrez probablement des délicates fleurs roses qui dansent dans l’air et de toute l’excitation qui l’accompagne. Un grand nombre de personnes se rendront dans les endroits les plus connus pour admirer les fleurs de cerisier. Cependant d’autres arbres japonais tout aussi jolis peuvent être cultivés en France, dans votre jardin.

Les cerisiers du Japon

Particulièrement étonnants, les cerisiers japonais sont appréciés pour leurs magnifiques fleurs. Blancs ou rose pâle, ou encore rose intense, ils donnent un accent exotique à nos plus beaux jardins japonais situés situés dans la capitale. Apprenons tout ce qu’il y a à savoir sur le cerisier japonais.

Où planter un cerisier du Japon ?

Pour obtenir des feuilles belles et vibrantes, et une belle floraison, choisissez un endroit ouvert et ensoleillé. Le soleil ne doit cependant pas être trop fort, car il pourrait endommager les différentes parties de l’arbre. Évitez également les endroits où il y a des courants d’air. Le froid et le vent peuvent endommager les fleurs.

READ  Cultiver du thé dans son jardin : quel théier choisir ?

Cet arbre japonais est assez résistant et peut s’adapter à de nombreux types de sol. Il est préférable de le planter dans un sol fertile, profond et bien drainé, neutre et frais. Mais ne le plantez pas dans un sol humide ou imperméable, car cela pourrait étouffer les racines et l’empêcher de se développer correctement.

Quand planter un cerisier du Japon ?

Tout d’abord, en automne, avant les premières gelées, pour que les racines se développent et s’installent dans le sol. C’est un bon moment pour planter si vous n’êtes pas certain de pouvoir arroser correctement votre arbre japonais. Les pluies régulières s’en chargent pour vous, et votre cerisier japonais ne manquera pas d’eau dans les premiers mois et semaines de son existence. Vous pouvez démarrer votre plantation au printemps ou même en été, à condition d’éviter les fortes chaleurs qui pourraient nuire à la santé de votre arbre. Cependant, vous devez être en mesure de l’arroser régulièrement afin qu’il ne meure pas de sécheresse.

Le Sakura, un arbre japonais symbolique

L’arbre Sakura est considéré comme le siège sacré (kura) dans lequel descend la déesse du riz (sa). Le Hanami est une ancienne tradition japonaise qui date du 8e siècle. Elle consiste à admirer les cerisiers en fleurs vers la fin du mois de mars. Les arbres signalent aux agriculteurs qu’il est temps de planter du riz. Signe de renouveau, le Hanami, qui signifie en japonais « regarder les fleurs », marque le début d’une nouvelle année scolaire. La floraison de ces arbres ne dure qu’environ deux ou trois semaines au maximum, et ce n’est qu’un bref spectacle.

READ  Traiter les maladies courantes du laurier rose, c'est pas compliqué

Plantation de cet arbre japonais

Il est conseillé de planter le cerisier japonais à l’automne, avant les premières gelées, pour faciliter l’enracinement.

Si vous prévoyez de planter votre arbre japonais en hiver, plantez-le de préférence avant la période de gel.

Toutefois, comme pour tous les arbres achetés en conteneurs ou en pots, il est possible de cultiver le cerisier japonais au printemps ou en été, en évitant les périodes de températures élevées.

Dans ce cas, veillez à ce que l’arbre soit bien arrosé pendant la première année suivant la plantation.

L’Érable du Japon

L’Érable du Japon est  élégant et lumineux, avec un graphisme étonnant ou, plus exactement, qui se transforme au fil du temps pour devenir des sculptures dans les jardins. Tout au long de l’année, l’érable du Japon suscite admiration, passion et émotion. Au printemps, l’émergence de ses feuilles est d’une douceur étonnante, tandis qu’en été, l’ombre de ses feuilles est inégalée, et à l’automne, le changement de couleur de ses feuilles est un souffle de flamme ! L’automne est la saison la plus surprenante pour les érables japonais, avec des nuances étonnantes !

Ce qui rend l’érable japonais si unique, c’est la variété de ses feuilles en fonction de sa variété, et plus particulièrement sa capacité à changer de couleur. C’est un arbre à feuillage persistant. Au Japon, en automne, l’observation des teintes changeantes des érables, comme une réflexion sur le passage des années, est tout aussi significative que l’observation des cerisiers en fleurs qui éclosent au printemps. Les Japonais sont attirés par la lumière unique qui brille à travers le feu des érables. Ce phénomène est connu sous le nom de Momijigari.

READ  Planter un pêcher pour de beaux fruits cet été

Planter un érable du Japon dans son jardin

Il est conseillé de planter le cerisier japonais à l’automne, avant les premièr

Il est préférable de planter l’érable du Japon en automne. La majorité des érables préfèrent la mi-ombre mais les grands arbres peuvent également être cultivés en plein soleil (sauf contre les murs) à condition d’augmenter la quantité d’arrosage, bien sûr.

Pour le sol, l’érable n’est pas particulièrement exigeant. On le trouve dans tous les sols, à l’exception des sols calcaires. Cependant il est fan d’un sol frais, riche, bien drainé et légèrement acide. Lorsque vous avez un sol argileux, ajoutez le plus possible de terre de bruyère, afin qu’il se développe de manière harmonieuse.es gelées, pour faciliter l’enracinement.

Si vous prévoyez de planter votre arbre japonais en hiver, plantez-le de préférence avant la période de gel.

Toutefois, comme pour tous les arbres achetés en conteneurs ou en pots, il est possible de cultiver le cerisier japonais au printemps ou en été, en évitant les périodes de températures élevées.

Dans ce cas, veillez à ce que l’arbre soit bien arrosé pendant la première année suivant la plantation.

5/5

Notez cet article