Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Lundi 25 mai 2015

Google et l'agriculture


Et si Google prodiguait un jour des conseils aux agriculteurs? L'hypothèse n'est plus complètement saugrenue outre-Atlantique ! Une start-up américaine opérant dans le big data agricole a annoncé, cette semaine, avoir reçu 15 millions de dollars du géant de l'information numérique (et de deux autres partenaires). Ces fonds doivent permettre à cette start-up de développer ses activités de conseil auprès d'agriculteurs (choix de semences, de fertilisants...). La nouvelle est d'abord un signal positif pour l'agriculture : elle montre que le secteur est attractif aux yeux du plus célèbre membre du Big Four d'Internet. L'ancien pdg de Google, Eric Schmidt n'a t-il pas lui-même, en décembre dernier, créé un collectif, Farm2050, dédié au financement des start-up agricoles du big data et de la robotique? Cette nouvelle est aussi une mise en garde pour les acteurs en place, notamment dans l'agrofourniture. Elle doit les inciter à investir dans l'innovation, notamment la collecte et l'analyse de l'information, de plus en plus abondante avec le développement des outils numériques. Le français InVivo l'a bien compris. Il a annoncé en décembre dernier qu'il souhaitait constituer le champion français du « big data » agricole. Une course est lancée pour que ne pas « se faire uberiser », selon l'expression popularisée par le patron de Publicis. Autrement dit : ne pas découvrir un beau jour que son activité historique s'est envolée chez un acteur du numérique.

Mathieu Robert



Téléchargement