Multipliez vos mûriers à l’infini : quelle est cette astuce incroyable à faire dès maintenant ?

Vous rêvez d’un jardin rempli de mûriers et de leurs délicieux fruits ?

La bouture est LA technique facile et efficace pour obtenir rapidement de nouveaux plants à partir de votre mûrier préféré. Découvrez dans cet article comment bouturer votre murier en décembre et profiter d’une récolte abondante.

Les avantages de la bouture du mûrier

Bouturer un mûrier présente plusieurs avantages :

  • Économie : au lieu d’acheter des plants en pépinière, vous pouvez créer vos propres plants sans dépenser un sou.
  • Rapidité : vous obtiendrez des plants prêts à être transplantés en quelques mois seulement.
  • Sélection naturelle : vous aurez la possibilité de choisir les branches les plus vigoureuses et saines pour réaliser vos boutures.

Les étapes pour réussir la bouture du mûrier

Voici les étapes clés pour réaliser une bouture de mûrier avec succès :

  1. Choisir la bonne période : décembre est le moment idéal pour effectuer les boutures, car le mûrier est alors en dormance hivernale. Cela favorise la cicatrisation et la reprise des bourgeons au printemps.
  2. Prélever les boutures : sélectionnez des branches vigoureuses et saines de l’année, d’environ 30 cm de longueur et 1 cm de diamètre. Utilisez un sécateur propre et bien affûté pour couper les branches en biseau, juste au-dessus d’un bourgeon.
  3. Tremper les extrémités : trempez l’extrémité coupée des boutures dans une hormone de bouturage ou du miel pour favoriser l’enracinement. Ce n’est pas obligatoire, mais cela augmente les chances de réussite.
  4. Planter les boutures : enfoncez les boutures de mûrier dans un pot rempli d’un mélange de terreau et de sable à environ 10 cm de profondeur, en laissant deux bourgeons apparents. Arrosez légèrement pour tasser la terre. Placez le pot dans un endroit abrité et semi-ombragé.
  5. Surveiller la reprise : maintenez le substrat humide mais pas détrempé durant l’hiver. Les premières feuilles apparaîtront au printemps, signe que la bouture a repris. Transplantez vos jeunes plants en pleine terre dès qu’ils ont développé un système racinaire suffisant.

Astuces pour optimiser la réussite de vos boutures

Pour maximiser vos chances de succès lors de la bouture du mûrier, voici quelques astuces supplémentaires :

  • N’hésitez pas à réaliser plusieurs boutures pour pallier d’éventuels échecs.
  • Protégez vos boutures du gel en les couvrant d’un voile d’hivernage ou en les plaçant dans une serre froide.
  • Évitez de trop arroser les boutures durant l’hiver, cela pourrait provoquer le pourrissement des racines et la perte de votre bouture.

Le mûrier : un atout pour votre jardin

En plus de produire de savoureuses mûres, cet arbre fruitier offre d’autres avantages :

  • Son feuillage caduc apporte une ombre bienvenue en été.
  • Il attire les auxiliaires du jardin, tels que les abeilles et les papillons, qui participent à la pollinisation et au contrôle des nuisibles.
  • Il résiste bien aux maladies et aux parasites, ce qui en fait un choix judicieux pour le jardinier soucieux de l’environnement.

Ainsi, bouturer votre mûrier en décembre vous permettra de profiter pleinement de ces avantages tout en augmentant la production fruitière. Alors n’hésitez plus, suivez nos conseils et régalez-vous avec des mûres à l’infini !

Livio

Inspiré par les grands espaces et ses nombreuses aventures, Livio vous livre des conseils pratiques pour sublimer votre jardin et prendre soin de toutes vos plantations !

5/5 - (20 votes)

Partager cet article

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!