Le secret enfin dévoilé : Les poêles à granulés ont-ils absolument besoin d’un conduit de cheminée ?

L’installation d’un poêle à bois sans recourir à un conduit de cheminée préexistant est une option viable, connue sous le nom de « poêle sans conduit d’évacuation ». Voici les points essentiels à connaître :

Méthodes d’Installation

L’installation d’un poêle à bois sans conduit traditionnel est réalisable grâce à différentes approches innovantes, adaptées aux besoins spécifiques de chaque habitation :

  • Sortie par le Toit :
    • Cette méthode, régulée par la norme DTU 24.1, exige que le conduit d’extraction surplombe le faîtage de l’habitation d’au moins 40 cm.
    • Cela garantit une évacuation efficace des fumées, bien que l’installation puisse être techniquement complexe, nécessitant le passage à travers planchers et cloisons.
  • Sortie via la Façade :
    • Plus abordable, cette option permet l’évacuation directe des fumées en dehors de la façade du bâtiment.
    • Elle est pratique mais comporte des risques, tels que la décoloration des murs ou des désagréments pour les voisins.
  • Sortie en Ventouse :
    • Cette technique utilise un conduit unique, optimisant l’espace et garantissant une installation discrète et efficace.
    • Elle nécessite un poêle étanche, et le conduit peut être orienté soit vers la façade, soit vers le toit pour minimiser les nuisances.

Réglementation

Une réglementation stricte encadre l’installation des poêles à bois, assurant la sécurité et la conformité des systèmes :

  • Les bâtiments construits après 2006 doivent obligatoirement être équipés de conduits d’extraction traversant tous les niveaux.
  • Pour les constructions plus anciennes, diverses adaptations sont permises, toujours dans le respect de la norme NF DTU 24.1, garantissant la sécurité et l’efficacité de l’évacuation des fumées.

Coûts

L’installation d’un conduit d’évacuation représente un investissement variable, influencé par des facteurs tels que la configuration du logement et le diamètre du conduit :

  • Les coûts fluctuent, s’établissant généralement entre 2000€ et 3000€.
  • Cette estimation est basée sur un conduit d’une sortie de 150 mm de diamètre, représentative d’une installation standard.

Consultation d’un Expert

L’expertise d’un professionnel est indispensable pour naviguer à travers les complexités de l’installation, garantissant la performance et la longévité du système :

  • Un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) assurera une installation conforme aux normes, sécurisée et optimisée.
  • Tenter une installation sans l’assistance d’un expert est déconseillé en raison des implications juridiques et des risques financiers potentiels.

Conseils Importants

Avant de se lancer dans l’installation d’un poêle sans conduit, plusieurs précautions doivent être prises :

  • Il est crucial de consulter son contrat d’assurance et de communiquer avec son assureur pour clarifier les termes et conditions applicables.
  • Les directives des fabricants doivent également être considérées, beaucoup déconseillant l’installation sans conduit et se réservant le droit d’annuler la garantie en cas de non-conformité.

Melie

En tant que rédactrice web, Mélie aime écrire sur des sujets qui lui tiennent à cœur tels que le jardinage et la décoration. Sur Agrapresse, cette plant lover vous partage tous ses conseils pour chouchouter vos plantes et aménager votre jardin à la perfection.

5/5 - (16 votes)

Partager cet article

1 réflexion au sujet de « Le secret enfin dévoilé : Les poêles à granulés ont-ils absolument besoin d’un conduit de cheminée ? »

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!