Corète du Japon : Une merveille du printemps

Originaire d’Asie et plus particulièrement de la partie sud de la Chine (et plus tard naturalisée au Japon), la corête du Japon est une petite plante dépassant rarement deux mètres de hauteur, et formant un élégant arbuste étalé. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ses nombreuses branches ne sont pas du tout ramifiées. Elles sont ornées de feuilles simples, caduques et vertes. Elles sont en forme de cœur à la base. Elles sont terminées par des pointes effilées. Les bords sont dentelés.

D’avril à juin, les fleurs s’épanouissent. D’une teinte jaune d’or, elles sont petites et abondantes. L’espèce la plus courante a une seule fleur, mais il existe des variétés qui présentent des fleurs doubles, ressemblant à des pompons soyeux.

L’attrait printanier de la corête du Japon est indéniable, mais son feuillage léger, ainsi que l’arc des branches persistantes en font un arbuste ornemental qui présente de l’intérêt à tout moment de l’année.

Culture de la corète du Japon

La corête du Japon apporte sa floraison au printemps, mais le feuillage délicat et l’arche des branches persistantes en font un arbuste ornemental qui peut fournir de l’intérêt à tout moment de l’année.

La corête du Japon est la plante idéale pour les novices ou pour les personnes qui n’ont pas beaucoup de temps à consacrer au jardin. Facile à cultiver et durable, elle est résistante au vent, aux maladies et à la pollution, c’est un excellent choix pour votre jardin.

READ  Comment décorer son bassin de jardin ?

Quel emplacement choisir pour sa corete du Japon ?

Ne demandant pas beaucoup d’efforts, la corète du Japon peut s’adapter à tous les climats à condition que le sol soit bien drainé et même léger, et qu’il soit maintenu frais pendant l’été. Plantez la plante en automne pour profiter d’une première floraison peu abondante au printemps. Choisissez une zone semi-ombragée ou ensoleillée, de préférence située au Sud. Dans les régions plus froides, la plantation au pied d’un mur peut être une bonne option pour protéger la corète du Japon des vents froids. Mais, ne placez pas la plante au pied d’un mur qui fait face au Sud ; préférez une exposition Est ou Ouest, moins chaude en été. Paillez immédiatement après avoir planté les graines pour qu’elles restent humides.

Quelle date choisir pour planter sa corete du Japon ?

La corète du japon se plante de préférence à l’automne, de novembre à février, afin de favoriser l’enracinement avant l’hiver, tout en évitant les saisons de gel. Les plantes achetées en pots peuvent être plantées au printemps, à condition d’effectuer un arrosage régulier la première année suivant la plantation.

Cultiver sa corète du Japon en pot

La corête du Japon peut être cultivée dans un grand pot (bac ou pot de 30-40 centimètres de diamètre). Mélangez deux tiers de terre de jardin et un tiers de terreau. Faites un trou dans le fond du pot. Ajoutez une couche de drainage au fond.

Multiplier la corète du Japon

La corête du Japon peut être cultivée dans un grand pot (bac ou pot de 30-40 centimètres de diamètre). Mélangez deux tiers de terre de jardin et un tiers de terreau. Faites un trou dans le fond du pot. Ajoutez une couche de drainage au fond.

READ  Le Laurier du Portugal : taille, entretien et utilisation

L’entretien de la corète du Japon

La corete du Japon demande très peu d’entretien. Elle aime les sols frais, mais bien drainés. En été, vous pouvez l’arroser une à deux fois par semaine, en cas de fortes chaleurs. Pour que la plante reste fraîche en été, mettez un excellent paillis avant le printemps, surtout les premières années après la plantation.

Supprimez au fur et à mesure les nombreuses pousses qui apparaissent à la périphérie de la souche.

Pour les plantes en pot de type coriace : maintenez le substrat constamment humide.

Le fait de compacter les racines de la plante chaque année à l’automne stimule sa croissance et favorise la floraison.

Effectuer la taille de la corète du Japon

Si l’on n’y prête pas attention, la corète du Japon peut rapidement devenir une plante envahissante. Comme pour les autres plantes à floraison printanière (Forsythia, coing japonais,…), une taille annuelle est bénéfique pour la contrôler. Coupez toutes les branches en deux immédiatement après la floraison. Ensuite, taillez à un angle plus élevé qu’un œil tourné vers l’extérieur. Cela permettra à l’arbuste d’aller plus loin.

Les branches (de plus de 3 ans) sont moins florifères en vieillissant, veillez donc à les tailler à leur hauteur d’origine après 5 ou 4 ans pour faire revivre le cortea, et encourager la croissance de nouvelles pousses qui sortent de la souche. La corete du Japon s’épanouit avec ce type de taille.

5/5