Voici pourquoi il ne faut surtout pas se débarrasser des gendarmes présents dans votre jardin !

Avez-vous déjà rencontré des gendarmes dans votre jardin ? Pas de panique !

 

Il n’est pas rare de croiser ces petites bêtes rouges et noires dans nos jardins. À première vue, leur aspect peut sembler effrayant et on pourrait être tenté de s’en débarrasser. N’agissez pas trop vite, ces insectes nommés « gendarmes » ou Pyrrhocoris apterus ont bien plus à offrir qu’il n’y paraît.

Ils sont en réalité d’une grande aide pour l’équilibre de votre jardin.

Des auxiliaires du jardinage précieux

  • Les gendarmes sont d’excellents régulateurs biologiques. Ils se nourrissent principalement de graines mortes, d’insectes morts ou affaiblis et contribuent ainsi à maintenir un équilibre naturel dans votre jardin.
  • Ils sont particulièrement friands des graines de la mauvaise herbe nommée la malva sylvestris, plus communément appelée mauve sauvage. En les laissant faire leur travail, vous limitez naturellement la prolifération de cette plante invasive.

Aucun danger pour vos plantations ni pour vous

Rassurez-vous, les gendarmes ne présentent aucun risque pour vos plantations. Ils se nourrissent essentiellement de végétaux déjà morts ou en décomposition et ne s’attaquent pas à vos plantes en bonne santé. De même, ils sont totalement inoffensifs pour l’homme. Leur présence est donc bénéfique pour votre jardin et ne présente aucun danger.

Un spectacle naturel fascinant

En plus de leurs bienfaits pour votre jardin, les gendarmes offrent un spectacle naturel fascinant. Leur couleur vive attire le regard et leur comportement est intéressant à observer. Leurs rassemblements printaniers, lorsqu’ils se regroupent par centaines, sont un spectacle étonnant que vous auriez tort de rater.

Alors avant de songer à éliminer ces petits auxiliaires du jardinage, pensez à tous les avantages qu’ils peuvent apporter.

Des alternatives respectueuses pour gérer leur présence

Si malgré tous ces arguments, la présence de gendarmes dans votre jardin vous dérange toujours, il existe des solutions respectueuses pour limiter leur nombre. Optez par exemple pour une barrière physique comme un paillis qui les empêchera de s’installer à proximité de vos plantes préférées. Vous pouvez aussi installer des refuges à insectes aux quatre coins du jardin pour attirer d’autres espèces et ainsi favoriser la biodiversité.

Catherine

Jeune retraitée, Catherine profite de ce nouveau temps libre pour vivre pleinement sa passion pour la nature et le jardinage. Ses précieux conseils vous aideront à cultiver tous les légumes et plantes dont vous rêvez !

5/5 - (17 votes)

Partager cet article

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!