Le majestueux Tulipier de Virginie : plantation et entretien

Le tulipier de Virginie, également connu sous le nom de liriodendron, est originaire d’Amérique du Nord, comme son nom l’indique. Ce magnifique arbre, avec ses douces fleurs de printemps et d’été, est couvert de feuilles dorées à l’automne. Il ajoutera de la beauté à votre jardin tout au long de l’année. Il est imposant, et est idéal pour être planté sur de grandes surfaces.

Il existe deux grandes variétés de tulipiers qui sont le tulipier de Chine (Liriodendron chinense) et le tulipier de Virginie (Liriodendron tulipifera). Ils se distinguent par leurs feuilles. Celles du tulipier de Chine sont plus profondément dentelées que celles du tulipier de Virginie.

Le tulipier doit son nom à sa forme et à celle de ses fleurs. Bien qu’il fasse partie de la famille des magnolias, ses fleurs ne sont pas aussi brillantes et sont généralement cachées par le feuillage.

Il possède une variété de couleurs surprenantes, comme en témoignent ses feuilles jaunes lorsqu’il connaît les premiers froids de l’hiver. Ces dernières ont une particularité. Si vous les regardez de près, la forme de chaque feuille rappelle la tête d’un chat.

Planter un tulipier de Virginie

Atteignant généralement 30 mètres, et parfois 50 mètres, le tulipier a une forme colonnaire étonnante, une durée de vie de 5 siècles, et est capable d’endurer des températures extrêmement basses (-25deg). L’écorce du tulipier de Virginie est grise et lisse au début, mais elle commence à se fissurer avec le temps.

Où planter le tulipier de Virginie ?

Pour que le tulipier puisse s’épanouir dans votre jardin, il doit être placé dans un endroit protégé du vent mais bien éclairé par le soleil sur un sol aéré, peu profond et léger.

READ  Comment tailler parfaitement les framboisiers ?

A quelle période le planter ?

Le tulipier doit être planté à son emplacement définitif (il n’est pas un bon transplanté en raison de sa racine pivotante qui est profonde) de l’automne au printemps, en évitant les périodes prolongées de gel, de neige ou de fortes pluies. La plantation à la fin de l’hiver est une bonne idée dans les climats froids.

Comment procéder à la plantation ?

Tenez compte de sa taille adulte ainsi que du fait qu’il n’aime pas être taillé !

Assurez-vous d’avoir préparé la surface du trou accueillant l’arbre, qui doit être au moins trois fois plus grande que la motte. Apportez les amendements nécessaires pour que le sol soit drainant et décomposé (gros gravier, sable, compost mature…). Incorporez des fumures organiques bien décomposées. Veillez à tuteurer votre tulipier de Virginie si la zone est venteuse. Terminez la plantation en mettant en place un paillage afin de garder le sol propre.

Comment le multiplier ?

Le tulipier de Virginie peut être propagé par semis à l’automne. Cependant, pour les types horticoles comme ‘Aureomarginatum’ ainsi que Fastigiata, vous pouvez commencer par les greffer dans la dernière semaine de l’été.

La période de floraison du Tulipier de Virginie

Le tulipier se distingue par sa floraison odorante qui dure du printemps à la fin de l’été. Il est si impressionnant que ses fleurs ne sont pas toujours visibles mais elles sont attrayantes. Peut-être observerez-vous des abeilles sur l’arbre ? Si votre liriodendron est encore jeune, soyez patient. Les premières fleurs n’apparaissent pas avant au moins 10 ans.

READ  L’arbre de jade et ses différentes significations

Entretien du tulipier de Virginie

Le tulipier de Virginie ne nécessite pas d’entretien particulier. Dans les premières années qui suivent la plantation, veillez à reconstituer le paillage au fur et à mesure qu’il se réduit et à retirer la ceinture de tuteurs afin qu’elle n’endommage pas le tronc de l’arbre.

L’élagage n’est pas nécessaire. En fonction de la forme de votre jeune arbre, une coupe d’exercice peut être envisagée. Cependant, pour les arbres adultes, l’élagage n’est pas conseillé.

Taille du tulipier de Virginie

Le tulipier de Virginie ne supporte pas l’élagage. Il guérit lentement des coupures créées par des outils tranchants. Les blessures plus importantes font que le bois commence à pourrir. S’il en est encore à ses débuts, effectuez une taille d’exercice et coupez les branches inférieures au fur et à mesure de leur expansion. Veillez à ne pas couper trop fréquemment et laissez-le pousser naturellement si vous le pouvez.

Les maladies du tulipier de Virginie

Le tulipier est extrêmement robuste et n’est pas sujet aux insectes ou aux maladies. Si vous remarquez des taches sur les feuilles, l’arbre peut être atteint de verticilliose qui est une maladie fongique. Pulvérisez de la bouillie bordelaise pour éviter la propagation de la maladie.

5/5