Fendre ses bûches soi même : est-ce vraiment une bonne idée ?

Utiliser du bois pour se chauffer est une solution économique et écologique, surtout lorsque l’on compare ce combustible aux énergies fossiles.

En effet, le bois est une ressource renouvelable qui contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Alors, pourquoi ne pas aller encore plus loin dans les économies en fendant soi-même ses bûches ?

Fendre ses bûches : un geste simple et accessible ?

Fendre du bois n’est pas une activité réservée aux professionnels du secteur forestier ou aux fervents adeptes du chauffage au bois. Au contraire, il s’agit d’une tâche que vous pouvez facilement réaliser vous-même avec un minimum de préparation et d’équipement.

  • Disposer d’un espace extérieur suffisamment grand pour travailler en toute sécurité
  • Se munir d’un équipement adapté : hache, merlin ou fendeuse mécanique selon vos préférences et votre budget
  • Prendre quelques précautions de sécurité : porter des gants épais et des chaussures de sécurité

Avec ces éléments en tête, fendre ses propres bûches peut devenir une activité agréable et gratifiante, qui vous permettra également de réaliser des économies sur votre facture de chauffage.

Les avantages de fendre soi-même ses bûches

Fendre ses propres bûches présente plusieurs avantages :

  • Économies financières : en achetant du bois brut et en le transformant vous-même en bûches, vous évitez les coûts liés à la découpe et au transport. Vous pouvez également profiter des opportunités pour récupérer du bois gratuitement (élagage, abattage).
  • Diminution de l’empreinte carbone : en utilisant du bois local et en limitant les transports, vous réduisez l’impact environnemental de votre chauffage au bois.
  • Choix des dimensions : fendre soi-même ses bûches permet de les adapter à la taille de son foyer ou de son poêle, pour une combustion optimale.
  • Satisfaction personnelle : réaliser cette activité par vous-même peut être source de fierté et d’épanouissement personnel.

Mais attention aux contraintes et aux risques

Cependant, il ne faut pas minimiser les contraintes et les risques liés à cette activité :

  • Temps et effort : fendre ses propres bûches demande un investissement en temps et en énergie. Selon la quantité de bois à traiter, cela peut représenter plusieurs heures voire jours de travail intensif.
  • Risque d’accident : manipuler une hache ou une fendeuse mécanique n’est pas sans danger. Il est important de respecter scrupuleusement les consignes d’utilisation et de sécurité pour éviter tout incident.
  • Stockage du bois : une fois les bûches fendues, il faudra disposer d’un espace suffisant pour les stocker à l’abri de l’humidité et des nuisibles. Il faut également penser au temps nécessaire pour le séchage du bois avant utilisation (6 mois à 2 ans selon les essences).

Alors, fendre ses bûches soi-même : bonne ou mauvaise idée ?

Fendre ses propres bûches peut être une excellente manière de réaliser des économies sur sa facture de chauffage et de réduire son empreinte carbone. Néanmoins, cette activité demande un certain investissement en temps et en énergie, ainsi qu’une attention particulière aux règles de sécurité. Si vous êtes prêt à relever le défi, assurez-vous de bien vous équiper et de respecter les étapes nécessaires pour profiter pleinement des avantages du chauffage au bois.

Livio

Inspiré par les grands espaces et ses nombreuses aventures, Livio vous livre des conseils pratiques pour sublimer votre jardin et prendre soin de toutes vos plantations !

4.8/5 - (42 votes)

Partager cet article

Laisser un commentaire

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!