6 plantes à ne surtout pas mettre à côté de vos fraisiers : ne faites plus l’erreur !

Les fraisiers sont des plantes vivaces très appréciées pour leurs fruits sucrés et savoureux.

Cependant, toutes les plantes ne sont pas compatibles avec les fraisiers, notamment en raison de certains facteurs tels que la concurrence pour les nutriments, l’eau et la lumière, ainsi que la transmission potentielle de maladies ou de parasites. Dans cet article, nous allons examiner les plantes à éviter près des fraisiers et vous donner des conseils pratiques pour réussir votre jardin.

La concurrence pour les ressources

Pour bien pousser et produire des fruits savoureux, les fraisiers ont besoin de suffisamment d’espace, de lumière, de nutriments et d’eau. Certaines plantes peuvent entrer en compétition avec les fraisiers pour ces ressources essentielles, réduisant ainsi leur croissance et leur productivité.

La transmission de maladies et parasites

Certaines plantes peuvent héberger des parasites ou transmettre des maladies nuisibles aux fraisiers. En évitant ces plantes voisines potentiellement problématiques, vous protégez vos fraisiers contre ces menaces.

Liste des plantes à éviter près des fraisiers

  • Les choux : ils attirent différents ravageurs qui peuvent également s’attaquer aux fraisiers.
  • Les tomates, les pommes de terre et les aubergines : ces plantes appartiennent à la famille des solanacées et sont sensibles aux mêmes maladies que les fraisiers, telles que le verticillium.
  • Les oignons et les échalotes : leur présence peut inhiber la croissance des fraisiers en raison de la libération de substances chimiques nocives pour les fraisiers.
  • Les melons et les concombres : ces plantes nécessitent beaucoup d’eau pour bien se développer, ce qui peut rendre difficile l’arrosage adéquat des fraisiers voisins.

Conseils pratiques pour réussir votre jardin avec des fraisiers

Maintenant que vous savez quelles plantes éviter près de vos fraisiers, voici quelques conseils pour favoriser une bonne cohabitation au sein de votre jardin :

  • Respectez les distances de plantation recommandées entre les fraisiers et les autres plantes du jardin. Ceci permettra d’éviter la concurrence pour l’espace et les ressources.
  • Choisissez des plantes compagnes bénéfiques qui peuvent aider à repousser les parasites ou à attirer des pollinisateurs. Parmi elles, on peut citer les fleurs comme les soucis ou la bourrache, ainsi que certaines herbes aromatiques comme le basilic ou la ciboulette.
  • Maintenez un bon équilibre entre l’eau disponible et la demande en eau de toutes vos plantes. Cela permettra d’éviter le stress hydrique et d’optimiser la croissance de vos fraisiers et des autres plantes du jardin.
  • Surveillez régulièrement l’état de santé de vos fraisiers et des plantes voisines, afin de détecter rapidement d’éventuels signes de maladies ou d’infestations parasitaires.

En prenant en compte ces conseils et en évitant de planter certaines plantes à proximité de vos fraisiers, vous pouvez maximiser la croissance et la productivité de ces derniers. N’hésitez pas à expérimenter et à adapter ces recommandations en fonction des spécificités de votre jardin et du climat local. Bon jardinage !

Philibert

Amoureux de la nature, Philibert a la main verte. Depuis sa plus tendre enfance, s’occuper du jardin est son passe-temps favori, une passion qu’il partage aujourd’hui avec ses petits-enfants, mais également les fervents lecteurs d’Agrapresse !

4/5 - (19 votes)

Partager cet article

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!