Sécher rapidement son bois de chauffage : les bonnes méthodes à avoir pour vous chauffer !

Un bois de chauffage sec est essentiel pour profiter pleinement des avantages du chauffage au bois.

Un bois humide est moins performant, produit plus de fumée et encrasse davantage votre cheminée ou poêle. Pour éviter ces désagréments, il est donc primordial de bien sécher votre bois avant de l’utiliser. Voici quelques méthodes rapides et efficaces pour y parvenir.

Choisissez les essences de bois adaptées

Le choix de l’essence de bois est important pour un séchage rapide et un rendement optimal. Les essences à privilégier sont :

  • Le chêne : robuste et dense, il offre une excellente combustion
  • Le hêtre : également dense, il procure une chaleur agréable et durable
  • Le frêne : apprécié pour sa facilité d’allumage et sa capacité à brûler longtemps
  • L’érable : reconnu pour sa haute valeur calorifique, il brûle lentement et dégage beaucoup de chaleur

Fendez le bois en petites bûches

Fendre le bois en bûches plus petites permet d’accélérer son séchage. En effet, la surface exposée à l’air est alors plus importante, ce qui favorise l’évaporation de l’humidité. Pour un séchage rapide, privilégiez des bûches d’environ 30 cm de longueur et 10 cm de largeur.

Empilez le bois correctement

Une fois les bûches fendues, il est important de les empiler correctement pour faciliter leur séchage. Voici quelques astuces :

  • Espacez les bûches : laissez un espace d’au moins 3 cm entre chaque bûche pour permettre à l’air de circuler
  • Alternez les couches : empilez les bûches en couches croisées pour favoriser la circulation de l’air
  • Exposer au soleil et au vent : choisissez un emplacement bien exposé au soleil et au vent pour accélérer le séchage
  • Surélevez le tas de bois : placez des palettes ou des cales sous le tas pour éviter le contact direct avec le sol et l’humidité qui en résulte.

Couvrez le tas de bois, mais pas entièrement

Pour protéger votre bois des intempéries, il est nécessaire de le couvrir. Cependant, il ne faut pas le couvrir entièrement afin de permettre à l’air de circuler. Utilisez une bâche imperméable ou un toit en pente pour couvrir uniquement la partie supérieure du tas, en laissant les côtés ouverts.

Utilisez un déshumidificateur ou un ventilateur

Si vous stockez votre bois dans un espace fermé, comme un garage ou un abri de jardin, l’utilisation d’un déshumidificateur ou d’un ventilateur peut aider à accélérer le séchage. Le déshumidificateur permet de réduire l’humidité ambiante tandis que le ventilateur favorise la circulation de l’air autour des bûches.

Le temps de séchage nécessaire pour un bois de chauffage optimal

Le temps de séchage varie en fonction de l’essence du bois et des conditions environnementales. En général, il faut compter entre 18 et 24 mois pour que le bois atteigne un taux d’humidité inférieur à 20%, idéal pour une combustion optimale. Toutefois, en appliquant les méthodes rapides présentées ci-dessus, vous pouvez réduire ce temps à quelques mois seulement.

Vérifiez régulièrement le taux d’humidité du bois

Pour vous assurer que votre bois est suffisamment sec pour être utilisé, il est essentiel de vérifier régulièrement son taux d’humidité. Pour cela, vous pouvez utiliser un humidimètre spécifique au bois. Idéalement, votre bois de chauffage devrait présenter un taux d’humidité inférieur à 20% avant utilisation.

En suivant ces conseils et en mettant en pratique ces méthodes rapides, vous serez en mesure de bien préparer votre bois de chauffage avant l’hiver et de profiter pleinement des avantages du chauffage au bois. N’attendez plus pour mettre en place ces astuces et préparez dès maintenant votre bois pour les prochains mois froids.

Livio

Inspiré par les grands espaces et ses nombreuses aventures, Livio vous livre des conseils pratiques pour sublimer votre jardin et prendre soin de toutes vos plantations !

4/5 - (15 votes)

Partager cet article

Laisser un commentaire

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!