Rénovation énergétique : profitez des nouveautés de MaPrimeRénov’ au 1er janvier 2024 !

Bienvenue dans l’univers de la rénovation énergétique où les changements ne cessent de surprendre et d’innover.

A partir du 1er janvier 2024, MaPrimeRénov’ prend un nouveau tournant avec des modifications substantielles qui influencent directement votre façon d’envisager les travaux de rénovation. Voyons ensemble ces nouveautés qui marquent un progrès significatif dans notre quête d’efficacité énergétique et de respect de l’environnement.

Une hausse de budget remarquable pour la rénovation énergétique

L’année 2024 s’annonce prometteuse pour ceux qui envisagent de rénover leur logement. Le gouvernement a annoncé une augmentation de budget, passant de 3,4 milliards à 5 milliards d’euros. Cette revalorisation financière témoigne de l’engagement accru envers la transition énergétique et offre des opportunités plus larges aux ménages pour améliorer l’efficacité énergétique de leur habitat.

Une approche personnalisée basée sur la classe énergétique

La grande nouveauté réside dans le calcul des aides qui s’adapte désormais selon la classe énergétique de votre bien. Ainsi, dès le début de l’année 2024, réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE) devient un prérequis indispensable. Ce diagnostic permet de déterminer la classe énergétique de votre logement, un critère décisif pour le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Focus sur les rénovations ambitieuses

L’accent est mis sur les rénovations d’envergure. En 2024, l’objectif est de soutenir jusqu’à 200 000 rénovations ambitieuses, contre 60 000 en 2022. Les projets doivent inclure des travaux significatifs pour améliorer la performance énergétique du logement, avec un soutien financier pouvant atteindre jusqu’à 90% des coûts de rénovation.

Deux nouvelles catégories d’aides

MaPrimeRénov’ se divise désormais en deux catégories principales : Ma Prime Rénov’ Décarbonation et Ma Prime Rénov’ « accompagné ». Cette distinction vise à mieux orienter les financements selon les spécificités des projets de rénovation.

  • Ma Prime Rénov’ Décarbonation : Ciblant les équipements de chauffage à énergie renouvelable, cette aide met l’accent sur les installations comme les pompes à chaleur. Des primes forfaitaires sont prévues selon le type d’équipement et le niveau de performance énergétique visé.
  • Ma Prime Rénov’ « accompagné » : Pour les rénovations globales, cette aide exige la réalisation d’au moins deux types de travaux d’isolation et un accompagnement par une structure labellisée.

Augmentation significative des aides pour tous

Le montant des aides en rénovation globale connaît une hausse notable pour tous les ménages. En particulier, les ménages à revenus très modestes bénéficieront d’une augmentation plus marquée, avec une prise en charge pouvant atteindre 78% en 2024, contre 62% l’année précédente.

Nouvelles restrictions à connaître

La réforme introduit également de nouvelles restrictions. Par exemple, les travaux d’isolation thermique en mono geste ne seront plus financés par MaPrimeRénov’. De plus, dès avril 2024, les aides pour les équipements de chauffage au bois seront réduites de 30%.

En résumé, MaPrimeRénov’ s’oriente vers une approche plus ciblée et plus généreuse en 2024. Avec ces changements, la rénovation énergétique en France s’adapte aux défis actuels et futurs, favorisant des logements plus économes en énergie et plus confortables pour leurs habitants. Alors, êtes-vous prêts à embarquer dans cette nouvelle ère de la rénovation ?

Armand

Passionné de nature, Armand est un jeune trentenaire qui a la main verte. Grâce à ses connaissances et son expertise en jardinage, vous êtes entre de bonnes mains !

5/5 - (31 votes)

Partager cet article

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!