Dites adieu aux odeurs désagréables de votre compost !

Les mauvaises odeurs qui émanent de votre compost en été peuvent sembler inévitables, mais détrompez-vous. Avant de chercher à les éliminer, il est essentiel de comprendre pourquoi elles se produisent en premier lieu. C’est généralement le résultat d’un déséquilibre dans votre pile de compost.

L’importance d’une bonne aération pour garder votre compost frais

Un compost mal aéré devient anaérobie, ce qui favorise la prolifération de bactéries productrices d’odeurs. Le secret pour garder votre compost frais et sans odeur est de veiller à ce qu’il soit bien aéré. Remuer votre compost une fois par semaine est une pratique recommandée.

  • Utilisez une fourche ou une pelle pour le mélanger.
  • Si votre tas est grand, un outil de compostage peut faciliter le travail.

Le rôle des matières brunes et vertes dans l’équilibre de votre compost

Une pile de compost malodorante peut aussi être le signe d’un mauvais ratio de matières brunes et vertes. Les matières brunes sont riches en carbone et comprennent des éléments comme les feuilles mortes, les branches et les papiers non imprimés. Les matières vertes, riches en azote, comprennent les restes de cuisine, l’herbe fraîchement coupée et les plantes vertes.

  • Essayez de maintenir un ratio d’environ deux tiers de matières brunes pour un tiers de matières vertes.
  • Une pile de compost trop “verte” peut générer des odeurs désagréables. En ajoutant plus de matières brunes, vous pouvez rétablir l’équilibre.

Assurer une bonne hydratation pour éviter les odeurs

Un compost bien hydraté est essentiel à la décomposition. Un compost trop sec ne se décomposera pas correctement, tandis qu’un compost trop humide peut également provoquer des odeurs désagréables.

  • Votre compost doit avoir la consistance d’une éponge bien essorée. S’il est trop sec, ajoutez de l’eau.
  • Si votre compost est trop humide, ajoutez des matières brunes pour absorber l’excès d’eau.

Les techniques de couverture : votre allié pour un compost sans odeur

Une technique souvent négligée mais très efficace pour éviter les odeurs est de couvrir votre tas de compost. Une couverture aide à conserver l’humidité, à maintenir une température stable et à prévenir les nuisances olfactives.

  • Utilisez une bâche, un tapis de compostage ou même de la paille pour couvrir votre compost.
  • Les couches supérieures de compost bien décomposé peuvent également servir de couverture.

Faire attention à ce que vous compostez pour préserver l’arôme agréable de votre jardin

Certains déchets organiques ne sont pas appropriés pour le compostage car ils peuvent provoquer des odeurs désagréables ou attirer des nuisibles. Les produits laitiers, les viandes, les graisses et les huiles ne doivent pas être compostés.

La patience est la clé d’un compost sans odeur

N’oubliez pas que le compostage est un processus naturel qui prend du temps. La patience est donc de mise. En suivant ces conseils et en veillant au bon équilibre de votre compost, vous pourrez éviter les mauvaises odeurs cet été et contribuer à un environnement plus sain.

5/5 - (10 votes)

Philibert

Amoureux de la nature, Philibert a la main verte. Depuis sa plus tendre enfance, s’occuper du jardin est son passe-temps favori, une passion qu’il partage aujourd’hui avec ses petits-enfants, mais également les fervents lecteurs d’Agrapresse !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!