Nos astuces pour conserver les légumes de votre potager

Avec des récoltes parfois abondantes, il n’est pas toujours facile de consommer rapidement tous les légumes de votre jardin lorsque ceux-ci sont mûrs. Afin d’éviter tout gâchis et profiter de vos productions tout au long de l’année, nous vous livrons ici nos astuces pour conserver les légumes de votre potager en toute simplicité. Des méthodes efficaces qui sauront se plier à toutes vos envies, pour savourer pleinement vos récoltes.

1/ Les bocaux stérilisés

Après avoir lavé et coupé vos légumes, vous pourrez les répartir dans des bocaux hermétiques que vous aurez ébouillantés au préalable. Il vous suffit alors de les placer dans le stérilisateur en prenant le soin de recouvrir d’eau, et de porter à ébullition. Si cette technique vous permet d’éviter tout risque de bactéries pour conserver les légumes de votre potager, il est important de noter que vous éliminerez également les vitamines de ceux-ci au cours du processus de stérilisation.

2/ Les sachets congelés

La congélation de vos légumes vous permet de conserver tous les nutriments et vitamines de ces derniers. S’il s’agit d’une technique simple, nous vous conseillons néanmoins quelques précautions pour préserver la saveur de vos aliments. À l’exception des courgettes, des tomates, des poivrons et des herbes aromatiques, vos légumes devront ainsi être blanchis durant quelques minutes dans l’eau bouillante. Vous pourrez ensuite les rincer à l’eau froide et les sécher avant de les congeler.

READ  Dipladénia : La plante montante !

pommes de terre dans une cagette bleue

3/ Stockés à l’abri de la lumière

Une fois nettoyés à sec, certaines récoltes pourront simplement être conservées dans un endroit sec et aéré, dans une cave, un garage ou à l’intérieur d’un garde-manger légumier fruitier. À l’abri de la lumière, vous pourrez alors enterrer les légumes-racines dans une caisse de sable, placer vos pommes de terre dans un sac de jute ou suspendre vos oignons en tresses. Vous devrez toutefois veiller à consommer ces légumes avant qu’ils ne commencent à germer, auquel cas, vous pourrez les replanter en terre au printemps.

4/Conservés en place

Les carottes, les épinards, la mâche, les navets ou encore les poireaux peuvent rester en terre durant l’hiver. Vous pourrez ainsi organiser vos récoltes selon vos besoins et profiter de légumes frais sur plusieurs mois. L’important est alors de les protéger efficacement du froid, à l’aide d’un paillis, ou d’un voile de forçage, qui limitera le risque de gel sur vos légumes. Vous pourrez également butter certaines variétés telles que les fenouils, les artichauts ou les poireaux. La terre ramenée le long des tiges permettra alors une protection efficace et contribuera à une bonne circulation de l’eau dans le sol.

legumes seches sur table en bois

5/ Séchés à l’air libre ou grâce à un déshydrateur

Très souvent utilisée pour les herbes aromatiques, la méthode du séchage peut s’effectuer à l’air libre, en laissant reposer vos branches de thym, de romarin ou de menthe dans un endroit sec et aéré, ou grâce à un déshydrateur électrique. Vos légumes détaillés en petits morceaux pourront alors se conserver simplement à l’intérieur d’un bocal fermé à l’aide d’un torchon, ou être plongés dans une huile assaisonnée dans le cas de tomates ou de piments séchés. À noter qu’un four à chaleur tournante pourra aussi convenir pour sécher vos légumes et les conserver plus longtemps.

READ  Type d’éclairage d’extérieur : le spot

Quelle que soit la méthode privilégiée, vous disposez donc de nombreuses solutions pour conserver vos légumes et profiter toute l’année des récoltes de votre potager !

Laisser un commentaire