Quel est ce nouvel isolant ultra performant et écologique ? Découvrez cette solution méconnue !

Le verre cellulaire est un matériau isolant de la famille des isolants inorganiques.

Il est composé de millions de petites cellules hermétiquement fermées, remplies d’air sec, ce qui lui confère une excellente performance thermique et acoustique. Fabriqué à partir de déchets de verre recyclé mélangés à du carbone, ce matériau écologique est obtenu par fusion puis expansion sous l’effet de la chaleur.

Les avantages du verre cellulaire en tant qu’isolant

Le verre cellulaire présente plusieurs avantages en tant que matériau isolant :

  • Performance thermique : Grâce à sa structure cellulaire dense, il offre une résistance thermique élevée même avec une faible épaisseur.
  • Imperméabilité : Le verre cellulaire est étanche à l’eau et à la vapeur d’eau, empêchant ainsi les problèmes d’humidité.
  • Résistance au feu : Incombustible, il peut être utilisé dans des constructions soumises aux normes de protection incendie les plus strictes.
  • Durabilité : Résistant aux moisissures et aux rongeurs, il ne se dégrade pas avec le temps.

L’utilisation du verre cellulaire dans diverses applications d’isolation

Le verre cellulaire peut être utilisé dans diverses applications d’isolation, telles que :

  • Isolation des sols : Pour les sous-sols, parkings souterrains ou planchers sur terre-plein, il procure une isolation efficace et résiste au tassement.
  • Isolation des murs : Appliqué en bardage extérieur ou intégré aux murs creux, il améliore l’isolation thermique et acoustique des façades.
  • Isolation des toitures : Adapté aussi bien aux toitures terrasses qu’aux toitures inclinées, il offre une protection optimale contre les déperditions de chaleur.

Les limites du verre cellulaire

Même si le verre cellulaire présente de nombreux avantages, il a également quelques inconvénients :

  • Prix : Son coût est généralement plus élevé que celui des autres isolants traditionnels.
  • Poids : Plus lourd que les isolants courants, il nécessite parfois un renforcement de la structure porteuse.

Comparaison avec d’autres isolants inorganiques

D’autres matériaux inorganiques peuvent être utilisés pour l’isolation, tels que la perlite et la laine minérale. Voici une comparaison de leurs performances :

  • Perlite: La perlite est également issue du recyclage et possède une bonne performance thermique. Cependant, elle est plus sensible à l’eau et moins résistante au feu que le verre cellulaire.
  • Laine minérale : La laine minérale (laine de verre ou laine de roche) est un isolant couramment utilisé. Elle offre une isolation thermique et acoustique satisfaisante, mais sa durabilité et son imperméabilité sont inférieures à celles du verre cellulaire.

Le choix du verre cellulaire pour une isolation performante et écologique

Le verre cellulaire se distingue parmi les isolants inorganiques grâce à ses performances élevées et sa durabilité. Il constitue un choix écologique en raison de sa fabrication à partir de déchets de verre recyclé, contribuant ainsi à réduire l’empreinte environnementale des constructions. Malgré son coût plus élevé, le verre cellulaire peut être une solution d’isolation intéressante pour les projets soucieux de performance et d’écologie.

Philibert

Amoureux de la nature, Philibert a la main verte. Depuis sa plus tendre enfance, s’occuper du jardin est son passe-temps favori, une passion qu’il partage aujourd’hui avec ses petits-enfants, mais également les fervents lecteurs d’Agrapresse !

5/5 - (28 votes)

Partager cet article

Sharing is Caring

Help spread the word. You're awesome for doing it!