Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 08 septembre 2017

Perturbateurs endocriniens : les nouveaux critères étendus aux produits biocides


Dans la foulée de l’adoption d’une définition des perturbateurs endocriniens s’appliquant aux produits phytosanitaires (1), la Commission européenne en a fait de même le 1er septembre pour les produits biocides. Le règlement délégué doit permettre d’aligner les critères dans les deux législations. Le Parlement européen et le Conseil disposent d’une période d’examen de deux mois à l’issue de laquelle, s’ils ne se sont pas opposés au texte, celui-ci entrera automatiquement en vigueur. Ces nouveaux critères s’appliqueront à partir de 2018, au fur et à mesure des autorisations et réautorisations de produits phytosanitaires et biocides.

La Commission compte également adopter, avant la fin de son mandat, une stratégie européenne sur les perturbateurs endocriniens dans les jouets, les produits cosmétiques et les emballages alimentaires. Bruxelles a aussi promis de mobiliser, dès 2018, 50 millions € dans le cadre du programme Horizon 2020 pour financer une dizaine de projets de recherche sur cette question.

(1) Voir n° 3603 du 10/07/2017

Antonin GARNIER



Téléchargement