Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 21 avril 2017

Monsanto accusé d'écocide par un tribunal citoyen


L’Assemblée des peuples, un tribunal citoyen informel accusant le géant américain Monsanto de violer les droits de l’Homme et de commettre un « crime d’écocide » (1), a rendu le 18 avril son jugement. Les cinq juges internationaux professionnels ont rendu un avis consultatif destiné à alimenter les lois existantes estimant que « les activités de Monsanto causent des dommages aux sols, à l’eau et de manière générale à l’environnement ». Ils demandent donc que le droit international reconnaisse de manière précise et claire la protection de l’environnement et le crime d’écocide. Selon eux, ce délit pourrait relever de la compétence de la Cour pénale internationale.

(1) Voir n° 3566 du 24/10/2016

Antonin GARNIER



Téléchargement