Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 21 avril 2017

Les riziculteurs européens en « situation critique »


Les riziculteurs européens ont dénoncé le 20 avril « la situation critique » de leur filière auprès de la Commission européenne. Les producteurs de riz, principalement installés dans le sud de l’UE (Italie, Espagne, Portugal, France) font face à une « situation critique liée à des importations massives en provenance de pays asiatiques émergents », selon le président de l’Union des Producteurs riziculteurs européens Bertrand Mazel. L’organisation souligne notamment l’explosion des échanges avec le Cambodge qui a exporté 345 000 t de riz en 2016, contre 8 000 t en 2009. « Ce déferlement de riz sur notre continent a pour conséquence une augmentation des stocks de riz de type Japonica déstabilisant ainsi le marché traditionnel européen », affirme le communiqué. Le prix du riz brut non décortiqué a ainsi chuté de plus de 35 % en un an pour les producteurs européens, s’alarment les producteurs européens. En conséquence les riziculteurs demandent à la Commission européenne d’appliquer une clause de sauvegarde sur les importations du Cambodge, d’accélérer l’harmonisation de l’utilisation de phytos pour faire face à l’émergence de nouveaux parasites et de rendre obligatoire la mention de l’origine du riz sur les produits.

Jean-Christophe DETAILLE



Téléchargement