Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 13 octobre 2017

La procédure américaine contre les olives espagnoles inquiète les Européens


L’enquête antidumping et anti-subventions ouverte en juillet par Washington sur les exportations espagnoles d’olives noires n’a pas de fondement, selon la Commission de Bruxelles (1). Le sujet devait être abordé par le commissaire européen Phil Hogan et le secrétaire américain à l’agriculture le 14 octobre en marge de la réunion ministérielle du G7 à Bergame (2). Il a été soulevé par l’Espagne lors du Conseil agricole de l’UE le 9 octobre à Luxembourg et a fait l’objet le lendemain d’un échange de vues de la commission de l’agriculture du Parlement européen. Tout comme la Commission et les États membres, les eurodéputés craignent que cette procédure serve à l’administration Trump de précédent pour des mesures sur d’autres produits.

Le commissaire à l’agriculture et sa collègue chargée du commerce, Cecilia Malmström, ont écrit le 22 septembre au secrétaire américain au commerce, Wilbur Ross, pour lui faire part de leurs préoccupations quant au fait que les États-Unis ciblent les subventions de la boîte verte de l’UE alors qu’ils utilisent eux-mêmes massivement ce type de soutiens dans le secteur agricole.

Le département américain du commerce doit prendre le 20 novembre une décision préliminaire sur l’application de droits compensatoires aux olives espagnoles, sa « détermination finale » étant attendue à un stade ultérieur.

« La Commission considère que les régimes de soutien visés par les enquêtes (américaines) sont totalement compatibles avec les règles de l’OMC », avait confirmé Cecilia Malmström début octobre en réponse à une question écrite parlementaire. Bruxelles « continuera à soutenir les autorités et les entreprises espagnoles affectées afin d’éviter l’imposition de mesures (compensatoires) », ajoutait-elle, avertissant que, « si les États-Unis devaient adopter de telles mesures, la Commission les analysera soigneusement et prendra une décision sur l’action appropriée à mener ».

(1) Voir n° 3606-3608 du 04/09/17

(2) Voir même numéro

FXS



Téléchargement