Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 09 mars 2018

Espèces invasives : des priorités


Le Danemark, la Grèce et la Lituanie ont demandé à la Commission européenne, à l’occasion de la réunion des ministres de l’environnement de l'UE le 5 mars, de réduire la fréquence de la mise à jour de la liste des espèces invasives indésirables. Ces délégations ont donc salué la décision de Bruxelles de reporter la mise à jour prévue en 2018. Selon elles, ces mises à jour annuelles sont trop lourdes et ne laissent pas suffisamment de temps pour acquérir l’expérience nécessaire à la mise en œuvre du règlement. Ces États membres souhaitent une discussion au sein du Conseil pour que la priorité soit donnée à la lutte contre des espèces qui ne sont pas encore largement répandues et qui sont les plus urgentes ou les plus menaçantes. Car, estiment-ils, lutter contre des espèces déjà largement répandues est très coûteux et bien souvent irréalisable. En juin 2017, une douzaine d’espèces avait été ajoutée à la liste européenne des animaux et plantes jugés invasifs (1).

(1) Voir n° 3602 du 03/07/2017

Antonin GARNIER



Téléchargement