Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 10 novembre 2017

Engagement


On en est à la 28e version, et cela devrait être la dernière, mais qui sait? Afin de démarrer les prochaines négociations commerciales dans de meilleures conditions que l’an passé, et après les bonnes intentions af chées au cours du 1er chantier des Etats généraux, Stéphane Travert veut absolument que les différents acteurs, qui avaient planché ensemble, s’engagent au travers de la signature d’une charte, à respecter ce qui avait été acté.
Alors que nous aurions dû être, en ce mois de novembre, dans une certaine quiétude, après ce large consensus (hormis Michel-Edouard Leclerc), la situation est tout autre. Une énorme peau de banane s’est mise en travers du chemin, sous forme de plaquette de beurre! Et patatras, rien ne va plus, chacun reprend ses réflexes,on se renvoie la balle. Ce n’est pas moi, c’est lui. Oui mais lui, il avait commencé avant!
Comment sortir de cette situation? La signature de cette charte, qui n’a aucune valeur juridique mais qui vaut engagement moral, doit absolument être signée par tous les acteurs, sans exception. En particulier par le plus réticent de tous : Michel-Edouard Leclerc, car tant que lui n’aura signé, tous les autres grands distributeurs garderont le crayon en suspens. Mais l’homme se fait désirer...
Pas facile de dire si cette charte a une chance de changer quoi que ce soit sur les prochaines négocia- tions. Le ministre aura en tout cas essayé. Mais il est surtout attendu de pied ferme sur le projet de la future loi, et les ordonnances qui devraient l’accompagner. Espérons qu’entre l’organisation de toutes les réunions d’ateliers des EGA, le cabinet du ministre trouve le temps d’en rédiger le contenu.

Nicole Ouvrard



Téléchargement