Identification Abonnement

Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Vendredi 08 septembre 2017

Don agricole : projets de développement de l’association Solaal


Après un doublement des tonnages alimentaires donnés par les agriculteurs à travers son réseau entre 2015 et 2016, l’association Solaal (Solidarité des producteurs agricoles et des filières alimentaires) a différents projets de développement du don agricole, a indiqué sa présidente, Angélique Delahaye, le 30 août, à trois semaines de sa journée nationale du don agricole qui aura lieu le 20 septembre dans les Hauts de France.

D’une part, Solaal va s’attaquer au dossier fiscal du don de viande sous forme d’animaux vivants par les agriculteurs. « Un agriculteur ne vend pas des steaks, ni de côtes de veau, mais des bovins, des porcs, des moutons ou des volailles. Il faudra donc trouver des règles de conversion qui ne puissent pas être contestées par l’administration fiscale ». Solaal a déjà obtenu un dispositif de défiscalisation pour les fruits et légumes, y compris pour ceux qui sont transformés (compotes par exemple ou flocon de pommes de terre), avec 60 % du montant du don en réduction d’impôt. Les 10 660 tonnes données par les agriculteurs depuis 2013 sont à 98 % des produits frais, fruits et légumes notamment. Or justement, seulement 6,5 % des bénéficiaires de l’aide alimentaire consomment des fruits et légumes cinq fois par jour, a précisé Angélique Delahaye.

D’autre part, Solaal prépare un guide pour que les agriculteurs et les maires ruraux soient davantage mis en relation : tel maire qui a dans sa commune des démunis à pourvoir en alimentation pourra ainsi trouver les bonnes adresses, tandis que l’agriculteur qui veut donner aura le contact parmi les 450 antennes locales bénéficiaires des dons du réseau. Tout cela afin de multiplier les occasions de dons. Ce guide, intitulé « Quand l’agriculteur contribue à l’aide alimentaire », est réalisé en partenariat avec les chambres d’agriculture et l’Association des maires ruraux de France. La présidente de Solaal, Angélique Delahaye, est agricultrice (maraîchère) et eurodéputée française sous l’étiquette PPE.

Seulement 6,5 % des bénéficiaires de l’aide alimentaire consomment des fruits et légumes cinq fois par jour

MN



Téléchargement