Mot de passe oublié ?

Effectuer une recherche

 

Agriculture biologique

Tous les articles de la rubrique

Bio industriel

lundi 31 octobre 2011

Poulets bio : la Fnab réagit au poulet 71 jours


La Fédération nationale de l’agriculture biologique a fortement réagi à l’inauguration de bâtiments d’élevage destinés à une production biologique qu’elle qualifie d’ « industrielle ». Le temps d’élevage serait réduit à 71 jours.

Le cahier des charges européen de la production biologique de volaille adopté en 2009 fixe des normes moins contraignantes que celles en vigueur auparavant. Dans les faits, la production de volaille bio a majoritairement maintenu les standards antérieurs mais elle est en train d’évoluer. La Fédération nationale de l’agriculture biologique (Fnab) dénonce le projet du volailler Duc de développer une production de volaille bio de 71 jours (au lieu de 81 jours), dans des bâtiments de fermes mixtes (conventionnelles et bio) et quasiment sans lien au sol (le producteur achètera ses aliments à Duc). Des dispositions autorisées par le nouveau cahier des charges. Le premier bâtiment de ce type d’élevage a été inauguré officiellement le 25 octobre.
La Fnab regrette deux choses. D’une part, le consommateur ne saura pas forcément faire la différence entre « bio » et « bio » et ne comprendra donc pas l’écart de prix. D’autre part, les élevages qui respectent des normes plus exigeantes disparaîtront en raison d’une concurrence inexpliquée sur les prix. Le syndicat dénonce « un détournement des choix de la société civile, exprimés à l’occasion du Grenelle, au seul profit de Duc et de certains distributeurs ». Elle souhaite « une modification des textes réglementaires bio pour éviter toute reproduction de ce type de schéma » et veut développer comme alternative, la marque privée collective « Bio Cohérence », aux cahiers des charges plus rigoureux.



(AFR)

Imprimer cet articleRetour à la page d'accueilEnvoyer à un ami
Kiosque